Présentation des nouveaux moteurs Volvo

Présentation des nouveaux moteurs Volvo

Publié le 09 septembre 2013
Par Guillaume Darding

Volvo introduira, à l'automne 2013, une nouvelle famille de moteurs (deux essence, un diesel) dénommée Drive-e. D'une cylindrée fixée à 2,0l, ils utilisent les techniques les plus récentes pour proposer des puissances élevées. Ils ont aussi été étudié pour une adaptation aisée à des versions hybrides.

Diesel: des injecteurs intelligents

Dans le cas du moteur diesel, chaque injecteur est équipé d'un capteur de pression et d'un microprocesseur. Ce dispositif mesure la pression d'injection en temps réel. De cette manière, les injections de carburant (jusqu'à 5 par cycle) sont régulées en continu de manière à obtenir une pression constante à l'intérieur du cylindre lors de la phase d'injection. Les injecteurs ont été développés par l'équipementier Denso.

Moteurs Volvo Drive-E - technologie i-Art, pression cylindres

Couplée à la pression de la rampe commune portée à 2.500 bars, la technologie i-Art permet une meilleure combustion à l'intérieur du cylindre. Une meilleure combustion est gage d'une diminution de la consommation de carburant et d'une acoustique moteur soignée, traditionnel point faible des motorisations diesel.

Moteurs Volvo Drive-E - technologie i-Art, injecteurs diesel

Enfin, les moteurs diesels pourront recourir à une double suralimentation par turbocompresseur. Les puissances proposées seront comprises entre 120 chevaux et 230 chevaux. La première version de ce moteur, disponible à l'automne 2013, sera le D4 doté de 184 chevaux disponible sous le capot des S60, V60, XC60 ainsi que les V70, XC70 et S80.

Moteurs Volvo Drive-E - diesel D4, vue injecteurs et dépollution

Essence: double suralimentation

En essence, les moteurs pourront être équipés d'un compresseur et d'un turbocompresseur. Le compresseur est entraîné par le vilebrequin et permet de proposer plus de couple dès les plus bas régimes moteurs. Le turbocompresseur est, quant à lui, entraîné par les gaz d'échappement: il est plus efficace lorsque le débit des gaz d'échappement est élevé.

Moteurs Volvo Drive-E - essence T5 T6

Dans l'optique de la réduction de la consommation, les moteurs essence sont équipés du calage variable des soupapes en continu et d'une pompe à eau électrique à débit variable.

Les 2 premières versions disponibles de ce moteur seront le T5 proposant 248 chevaux et le T6 de 310 ch. Le T5 équipera les S60, V60, XC60, V70, XC70 et S80, tandis que le T6 se retrouvera uniquement sous le capot des S60, V60 et XC60.

Prêts pour les technologies hybrides

Les moteurs Drive-E ont été pensés dès la conception pour être modulaires et s'adapter aisément aux technologies hybrides. En particulier, l'association avec un alterno-démarreur peut être faite sans aucune adaptation spécifique.

Dans le cas d'une hybridation plus complète (association avec un moteur électrique), la compacité des moteurs thermiques permet aux concepteurs de considérer le positionnement du moteur électrique à l'avant ou à l'arrière du véhicule, les batteries étant systématiquement placées au centre du véhicule pour favoriser une bonne répartition des masses.

Volvo exposera au salon de Francfort (IAA) la Volvo Concept Coupé. Pourvue d'une motorisation hybride essence/électrique, elle est équipée de cette nouvelle génération de moteurs.

Production

Developpés en interne, les moteurs seront produits sur le site de Skövde en Suède. Ils sont appelés à remplacer pas moins de 8 moteurs existants. La marque suédoise a investit près de 60 millions d'euros dans la modernisation de ses outillages.

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
Guillaume Darding à propos de l'article «Dossier: les différents types de boîtes de vitesses»

Il y a 5 jours

Bonjour Jean-Jacques, la boîte TCT proposée sur les Alfa Romeo est une boîte robotisée à double embrayage. L'apparition du message d'erreur me semble quand même prématurée, mais elle peut s'expliquer par le fait que vous restez longtemps en côte avec une faible accélération. Vraisemblablement, l'un ou l'autre embrayage n'est pas complètement fermé, ce qui crée du frottement et génère donc de la chaleur. Si, de plus, lors d'un démarrage à froid, la puissance de refroidissement de la boîte est réduite (le temps que la température d'huile monte et que l'huile devienne moins visqueuse, générant ainsi moins de frictions, au bénéfice de la consommation de carburant), on se retrouve dans une situation critique où la température de la boîte devient potentiellement trop élevée. Il n'y a pas de réglage possible (autrement que par une mise à jour du constructeur ou à prendre le risque de reprogrammer la boîte par un spécialiste) et je n'ai pas le sentiment qu'un changement de boîte solutionnerait ce problème (puisqu'il s'agit vraisemenblablement d'un problème de calibration du logiciel de la boîte). Vu votre kilométrage, j'imagine que votre Giuletta est toujours sous garantie. Le cas échéant, n'hésitez donc pas à faire vérifier votre véhicule par votre concessionnaire.

Jean-Jacques Payan à propos de l'article «Dossier: les différents types de boîtes de vitesses»

Il y a 5 jours

Bonjour, Votre document est très intéressant. Je profite de votre site pour vous poser une question pratique. Je possède une Giulietta 170 TCT (dont vous ne parlez pas beaucoup .. de la boite) qui en remontant de mon 3eme sous sol avec un accès difficile cause un message d'erreur : Température élevée de la boite . Existe t il un réglage possible , changement de la boite ou tt simplement un défaut de conception ????? j'ai 15000 kms ... Avec mes remerciements.

Guillaume Darding à propos de l'article «Normes Euro 6c: filtre à particules et casse-tête hybride»

Il y a 6 jours

Bonjour Gabrielle, la Golf GTE fait partie des modèles dont l'homologation Euro 6c / Euro 6d temp est retardée en raison des faibles volumes de vente (en 2017, sur un total de 480.000 Golf construites, seules 10.000 étaient des GTE). De fait, sans cette homologation, il n'est plus possible d'immatriculer un nouveau véhicule. En théorie, quelques véhicules pourraient être encore vendus avec l'ancienne homologation (à titre d'une fin de série), à condition que le constructeur en fasse la demande. En fait, Volkswagen avait même stoppé les commandes sur ce modèle (et d'autres modèles de la gamme) en début d'année afin d'éviter de se retrouver dans la situation à laquelle vous faites désormais face. Vous concernant, votre concessionnaire aurait dû immatriculer votre Golf GTE avant le 1er septembre pour éviter les tracas (à condition que le véhicule était déjà en sa possession avant cette date). Désormais, il n'y a pas d'autre choix que de patienter jusqu'à ce que le modèle soit homologué (et cela pourrait prendre encore plusieurs semaines) pour débloquer la situation. Il faut aussi espérer, sans vouloir être (trop) pessimiste, qu'il ne s'agisse que d'une nouvelle homogation sans changement technique car si des changements techniques devaient intervenir (ajout d'un filtre à particules / calibration moteur), la livraison de votre véhicule pourrait être encore allongée.

© Guillaume Darding

Mentions légales