Quiz: les expressions BMW

Quiz: les expressions BMW

Par Guillaume Darding - 29 septembre 2017

BMW utilise beaucoup de termes spécifiques pour qualifier les technologies que le constructeur utilise sur ses véhicules. Valvetronic, Double Vanos, Hofmeister, etc. sont des expressions couramment vues dans les articles se rapportant au constructeur bavarois. Voici un petit quiz qui permettra de tester ses connaissances du monde BMW!

Question 1: Qu'est-ce que le Valvetronic?

Une climatisation automatique bizone
Une vanne EGR électronique
Un dispositif de levée variable des soupapes

Question 2: Qu'est-ce que le double VANOS?

Un dispositif de calage variable des soupapes à l'admission et à l'échappement
Un système d'exploitation pour les systèmes multimédia BMW
Un système de refroidissement étagé pour les moteurs 6 cylindres

Question 3: Qu'est-ce que le pli Hofmeister?

Un pli de carrosserie spécifique au niveau des poignées de portes
Un élément de style au niveau des vitres latérales à l'arrière
L'orientation de la console centrale vers le conducteur

Question 4: Que désigne l'Integral Active Steering?

Une direction assistée à démultiplication variable
Une direction assistée à démultiplication variable associée aux roues arrière directrices
Une direction assistée à démultiplication variable associée aux roues arrière directrices et motrices

Question 5: Qu'est-ce que le DSC?

Dynamic Slip Control, le nom donné par BMW pour désigner l'antipatinage
Dynamic Stability Control, le nom donné par BMW pour désigner l'ESP
Dual Slip Control, désignant la présence d'un différentiel mécanique à l'arrière épaulé par un différentiel électronique

Question 6: Que désigne le terme xDrive?

Les transmissions 4x4
L'interface multimédia
Les moteurs électriques

Question 7: Que désigne le concept LifeDrive?

Un concept de véhicule autonome articulé autour du bien-être à bord du véhicule (Life) et la conduite autonome ou non (Drive)
Une architecture utilisée sur les chassis de la gamme i, décomposée entre la cellule des occupants (module Life) et la partie basse du chassis regroupant le moteur, les batteries et les suspensions (module Drive)
Une interface multimédia innovante développée autour du bien-être des passagers par la présence d'écrans multimédias à chaque place (concept Life) sans pour autant distraire le conducteur dans sa tâche (concept Drive)

Question 8: Qu'est-ce que l'Air Breather?

Une ouverture derrière les roues avant destinées à réduire les turbulences habituellement générées au niveau des passages de roue
Un ensemble de filtres anti-allergènes destiné à améliorer significativement la qualité de l'air au sein de l'habitacle
Un système d'admission innovant permettant d'augmenter la pression sans l'aide d'un compresseur et ainsi d'améliorer le remplissage des cylindres et d'augmenter le rendement moteur

Question 9: A quoi se rapporte la technologie TwinPower Turbo?

Aux motorisations hybrides rechargeables (un moteur électrique et un moteur essence turbo)
Aux moteurs équipés de deux turbos
A l'ensemble des moteurs essence et diesel équipés d'un ou plusieurs turbocompresseurs et de l'injection directe

Question 10: Qu'est-ce que l'Air Curtain?

Ce sont les volets mobiles montés entre le double haricot de la calandre et le radiateur destinés à réduire la trainée aérodynamique à haute vitesse, lorsque les besoins en refroidissement moteur sont faibles
Une climatisation quadrizone proposée sur la Série 7
Une ouverture au-devant des roues avant destinée à canaliser le flux d'air dans les passages de roue afin d'y réduire les turbulences et la trainée aérodynamique

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur : Mazda Skyactiv-X»

Il y a 2 heures

Bonjour Scotch et merci pour vos encouragements ! Concernant le taux de compression, c'est une donnée très importante dans la conception d'un moteur et le taux de compression effectif (du au retard de la fermeture des soupapes à l'admission) n'en est qu'une conséquence. Le fait d'avoir un taux de compression élevé vous donne la possibilité de basculer vers des modes de fonctionnement permettant la réduction des pertes par pompage (le cycle Atkinson comme vous l'évoquez, par exemple). Si, dans une conception moteur, on part avec un taux de compression faible, il n'y aura que peu de marge de manoeuvre sur ce critère-là. La charge moteur est gérée, autant que faire se peut, par le taux d'EGR (interne et externe) et la quantité de carburant injecté, le compresseur vient en renfort pour assurer un bon remplissage des cylindres et le papillon reste ouvert au maximum : c'est le mode de fonctionnement privilégié dans la zone SPCCI. En dehors de cette zone, le papillon va moduler la quantité d'air admise. Considérant que le moteur fonctionne en mode "classique" principalement à haut régime et/ou à forte charge, on peut en déduire que le papillon reste de toute façon assez largement ouvert et que les pertes induites par cet organe restent limitées. Le compresseur est débrayable car au-delà d'un certain régime moteur, il consomme beaucoup de puissance moteur (le compresseur est entraîné par le vilebrequin) et il est donc préférable de le désactiver. L'embrayage n'est donc pas utilisé pour moduler la pression de suralimentation.

Scotch à propos de l'article «Présentation moteur : Mazda Skyactiv-X»

Il y a 11 heures

bonjour Article très intéressant. J’ai des doutes sur le réel impact de ce type de combustion au regard de toutes les autres technologies comprises sur ce moteur et non-citées. Le taux de compression statique de 16,3 à 1 ne veut rien dire sans parler de la loi de distribution, surtout de la gestion de la RFA par le déphasage des AAC. Si le retard à la fermeture d’admission est grande, le taux de compression dynamique n’est pas très élevé. C’est le cycle d’Atkinson. Cela sous-entend un remplissage inférieur, une pression plus élevée dans le plénum donc moins de pertes par pompage et un taux de détente plus grand que le taux de compression permettant une meilleure transformation de la pression de combustion en énergie mécanique transmise au piston. Rappel les pertes par pompage d’un moteur essence sont la principale raison de la différence de rendement et de consommation de celui-ci par rapport à un moteur diesel. D’après cet article le papillon est en majeur partie ouvert donc cela annule presque toutes les pertes par pompage. La perte de puissance lié au manque de remplissage dû à la grande RFA est compensée par un compresseur mécanique. Un turbo serait inutile puisque la pression de combustion est mieux exploité par ce cycle d’atkinson n’est plus suffisante pour alimenter une turbine de turbo. En gros c’est un moteur miller. Comment est géré la charge sur ce moteur? Uniquement par le papillon? Par la quantité de carburant comme un moteur diesel? Par le compresseur débrayable ??? Ce mode de combustion semi hétérogène par injection directe est émetteur de particules d’où l’apparition de filtres à particules sur des véhicules essence à injection directe. A cela on y ajoute un EGR basse pression permettant d’injecter un gaz neutre dans cette combustion, et ainsi diminuer la température de combustion, retarder l’apparition du cliquetis dû au mélange pauvre, mais source de particules dû aux «gouttes» de carburant imbrûlés. Je ne sais pas si le CO2 est moins toxique que des particules, mais que ce soit du carbone en gaz ou que ce soit du carbone en particules cela reste du carbone. Tout dépend de la loi ou de la norme que l’on veut respecter. Rappel, la régénération d’un FAP libère énormément de particules mais n’est pas mesuré ou pris en compte dans les cycles d’homologation. À cela on y ajoute une micro hybridation. Mazda a eu le talent de réunir toutes ces technologies connues sur un seul moteur. Mais j’espère me tromper en disant qu’il y a une grosse partie de marketing autour de ce mode de combustion. J’aimerais avoir davantage d’explications sur ce concept de la part de Mazda car leur vidéo et leur écris restent floues et j’aimerais avoir tort. En tout cas merci pour ces infos. À bientôt Scotch

Cam cam à propos de l'article «Présentation moteur : Mazda Skyactiv-X»

Hier

Merci pour votre retour Guillaume. Je comprends mieux maintenant. - On a un mélange TRES pauvre donc l'air refroidit en partie la température. - Avec le sky-activ X, la pré-injection nous permet d'être homogène ce qui n'est pas le cas du mode stratéfié comme sur les moteurs TSI de Volkswagen. Je vais d'ailleurs m'empresser de lire votre article sur ce moteur-là.

© Guillaume Darding

Mentions légales