Renault modernise l’usine de Douai

Renault modernise l’usine de Douai

Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com - 23 mai 2013

Renault opère depuis l’été 2011 la modernisation de l’usine de Douai pour accueillir dès 2014 les véhicules haut de gamme de la marque (Espace, Laguna) actuellement produits à Sandouville. Pour ce faire, la marque au losange a investi 420 millions d’euros pour adapter le site nordiste.

L’usine de Douai produit actuellement les Renault Scénic et les Mégane Coupé-Cabriolet à une cadence de plus de 1.000 véhicules par jour. Près de 10 millions de véhicules sont sortis de l’usine depuis sa création en 1970. A partir de 2014, Douai accueillera tour à tour les remplaçants de l’Espace, de la Laguna et du Scenic.

Afin de produire les véhicules haut de gamme de la marque, Renault a consenti à d’importants travaux de modernisation. En premier lieu et à l’image de ses consoeurs européennes, l’usine de Douai sera adapté à la production monoflux: sur une seule et unique ligne de production, le constructeur sera capable de produire 5 véhicules différents (Laguna berline et break, Scénic et Grand Scenic, Espace). L’usine a le potentiel d’accueillir un sixième véhicule si nécessaire.

La production monoflux permet une grande flexibilité afin de gérer les fluctuations de la demande. Cette méthodologie est rendue possible par un travail en amont lors du développement des véhicules. Les ingénieurs doivent s’accomoder avec certains élements  standardisés pour une même famille de véhicule. Du côté usine, le service logistique doit faire preuve d’une réactivité sans faille pour approvisionner la ligne de production avec les bons composants au bon moment.

D’autre part, l’usine s’est doté de nouveaux outillages avec l’emboutissage à chaud (permet de réduire les épaisseurs de tôles tout en garantissant une tenue mécanique supérieure). Renault se dote aussi d’un poste d’emboutissage d’aluminium et développe ses compétences en matière de pièces plastiques grâce à l’installation de deux nouvelles presses.

Les travaux de modernisation devraient s’achever dans le courant de l’année 2013. Le premier nouveau modèle produit sera le successeur de l’Espace dont la commercialisation interviendra en fin d’année 2014. Depuis le début du mois, l’usine de Douai a relevé son niveau de confidentialité depuis que le site produit les toutes premières pièces du remplaçant de l’Espace. Les premières caisses qui serviront de base à la construction des prototypes sortiront de l’usine dans le courant de l’été.

Source: Renault, La Voix du Nord

Commentaire:

Nom d'utilisateur :

Adresse mail (non visible) :

Site internet (optionnel) :

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault ?

Réseaux sociaux
Commentaires
Antoine29 à propos de l'article «Technique : éclairage automobile avant»

Il y a 7 heures

Bonjour, dans le schéma montrant les zones d'éclairage des feux de croisement/de route, un ovale représente la limite de visibilité du faisceau des feux de route. Savez-vous s'il existe une réglementation concernant l'angle horizontal et l'angle vertical de ce faisceau? Si oui est-ce une norme qui s'applique à tous types de véhicules? Je recherche pour des besoins techniques les valeurs de ces angles pour un fourgon utilitaire Citroën Jumper. Pas facile à trouver comme info! Merci d'avance pour votre réponse.

Guillaume Darding à propos de l'article «Ford 1.0l Ecoboost: sur deux ou trois cylindres»

Hier

Bonjour Adrien, les évolutions restent mineures dans l'ensemble entre un moteur flexifuel et un moteur non flexifuel, le principal étant le changement de matière des sièges de soupapes. Je n'en ai pas la confirmation, mais il semblerait que les injecteurs aient aussi évolué pour permettre des débits supérieurs (ce qui est utile dans le cas de l'E85 puisqu'il faut injecter plus de carburant). Une reprogrammation peut être source de problème... si elle est mal faite : par exemple, si le reprogrammateur "s'amuse" à vouloir augmenter le débit des injecteurs plutôt que d'allonger le temps d'injection pour injecter du carburant lorsque le réservoir est rempli de superéthanol. Si les injecteurs ne sont pas capables de fonctionner avec le débit demandé, alors le mélange à l'intérieur du cylindre sera trop pauvre et néfaste pour la fiabilité du moteur (et les émissions). Pour un reprogrammateur qui maîtrise son sujet (avec une bonne connaissance des particularités de l'E85 et du moteur qu'on souhaite convertir), il n'y a pas de crainte à avoir.

Adrien67 à propos de l'article «Ford 1.0l Ecoboost: sur deux ou trois cylindres»

Il y a 4 jours

Bonsoir Guillaume, Aurais tu des informations concernant la compatibilité E85 des derniers blocs MHEV 125/155 chevaux non badgés Flexifuel ? Est ce que les blocs sont identiques (sièges de soupapes ? Injecteurs) et une reprogrammation peut elle être source de problème pour le passage à l'éthanol ? Merci d'avance

© Guillaume Darding

Mentions légales