Réorganisation de l’usine PSA Mulhouse

Réorganisation de l’usine PSA Mulhouse

Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com - 13 juin 2014

Dans l’optique d’améliorer le taux d’utilisation moyen de ses usines, la direction de PSA a confirmé qu’elle procèderait d’ici à 2020 à une importante restructuration de l’usine de Mulhouse, remaniement qui génèrera un investissement à la hauteur de 300 millions d’euros.

Ces modifications se font dans le cadre du nouveau contrat social signé en octobre dernier et du plan « Back in the race » récemment présenté par Carlos Tavares.

L’usine alsacienne de PSA Peugeot Citroën produit actuellement sur deux lignes de production la C4 et la DS4 (sur la première ligne) et le 2008 sur la deuxième ligne pour atteindre un volume d’environ 230.000 véhicules annuels. A terme, une des deux lignes de production sera fermée et l’assemblage des modèles se fera en monoflux.

PSA devrait profiter du restylage de mi-carrière des C4 et DS4 fin 2014/début 2015 pour entamer la modification de l’usine. Dès cet été, la production sur la première ligne sera réduite avec la suppression d’une demi-équipe. Cette même ligne sera alors fermée quelques mois plus tard pour être modernisée.

Ces modifications permettront d’accueillir la plateforme EMP2 (sur laquelle sont basés actuellement le Citroën C4 Picasso et la Peugeot 308 notamment). Deux nouveaux modèles basés sur cette dernière plateforme seront ensuite produits à Mulhouse.

La seconde ligne produira pendant ce temps simultanément les 3 modèles C4, DS4 et 2008. Des équipes de nuit seront alors ajoutées pour pallier à l’augmentation du volume de production sur cette ligne.

Une fois la modernisation de la ligne terminée, la production du 2008 devrait être alors rapatriée sur la première ligne en compagnie des 2 autres modèles. L’espace libéré par l’arrêt de la deuxième ligne sera utilisé pour la logistique et l’accueil des fournisseurs.

A terme, PSA prévoit de maintenir un volume de production d’environ 200.000 véhicules par an. Selon toute vraisemblance, la production du Peugeot 2008 devrait être transférée vers un autre site lors du renouvellement complet du modèle à l’horizon 2020. L’usine de Mulhouse recentrera alors son activité sur des modèles des segments C et D (compactes et familiales) basés sur la plateforme EMP2.

Source : PSA Peugeot Citroën, CGT PSA Mulhouse
Crédit photo : Citroën

Commentaire:

Nom d'utilisateur :

Adresse mail (non visible) :

Site internet (optionnel) :

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault ?

Réseaux sociaux
Commentaires
Antoine29 à propos de l'article «Technique : éclairage automobile avant»

Il y a 6 heures

Bonjour, dans le schéma montrant les zones d'éclairage des feux de croisement/de route, un ovale représente la limite de visibilité du faisceau des feux de route. Savez-vous s'il existe une réglementation concernant l'angle horizontal et l'angle vertical de ce faisceau? Si oui est-ce une norme qui s'applique à tous types de véhicules? Je recherche pour des besoins techniques les valeurs de ces angles pour un fourgon utilitaire Citroën Jumper. Pas facile à trouver comme info! Merci d'avance pour votre réponse.

Guillaume Darding à propos de l'article «Ford 1.0l Ecoboost: sur deux ou trois cylindres»

Hier

Bonjour Adrien, les évolutions restent mineures dans l'ensemble entre un moteur flexifuel et un moteur non flexifuel, le principal étant le changement de matière des sièges de soupapes. Je n'en ai pas la confirmation, mais il semblerait que les injecteurs aient aussi évolué pour permettre des débits supérieurs (ce qui est utile dans le cas de l'E85 puisqu'il faut injecter plus de carburant). Une reprogrammation peut être source de problème... si elle est mal faite : par exemple, si le reprogrammateur "s'amuse" à vouloir augmenter le débit des injecteurs plutôt que d'allonger le temps d'injection pour injecter du carburant lorsque le réservoir est rempli de superéthanol. Si les injecteurs ne sont pas capables de fonctionner avec le débit demandé, alors le mélange à l'intérieur du cylindre sera trop pauvre et néfaste pour la fiabilité du moteur (et les émissions). Pour un reprogrammateur qui maîtrise son sujet (avec une bonne connaissance des particularités de l'E85 et du moteur qu'on souhaite convertir), il n'y a pas de crainte à avoir.

Adrien67 à propos de l'article «Ford 1.0l Ecoboost: sur deux ou trois cylindres»

Il y a 4 jours

Bonsoir Guillaume, Aurais tu des informations concernant la compatibilité E85 des derniers blocs MHEV 125/155 chevaux non badgés Flexifuel ? Est ce que les blocs sont identiques (sièges de soupapes ? Injecteurs) et une reprogrammation peut elle être source de problème pour le passage à l'éthanol ? Merci d'avance

© Guillaume Darding

Mentions légales