Sébastien Loeb au départ du rallye du Condroz

Sébastien Loeb au départ du rallye du Condroz

Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com - 12 octobre 2013

Le pilote alsacien prendra part pour la première fois de sa carrière au Rallye du Condroz (Belgique) sur une Citroën DS3 WRC. Pour l’occasion, il sera copiloté par sa femme.

Les organisateurs ne pouvait rêver plus belle affiche pour la 40ème édition du célèbre rallye belge: le nonuple champion du monde se risquera sur les routes piégeuses du rallye qui se dispute dans les environs de Huy (Belgique – province de Liège). Le rallye se tiendra du 1 au 3 novembre.

Le rallye du Condroz représente l’ultime manche du championnat de rallye de Belgique. Il est réputé pour son parcours sélectif dont la difficulté est bien souvent dictée par des conditions météos incertaines sur des routes étroites à l’adhérence précaire.

De plus, Yves Matton, directeur de Citroën Racing et belge de son état, prendra lui aussi le départ de l’épreuve. Pour lui dicter ses notes, il aura la compagnie de Daniel Elena, habituel copilote de Sébastien Loeb. Yves Matton sera au volant d’une Xsara WRC.

Les organisateurs espèrent aussi bientôt confirmer la participation de Thierry Neuville, actuel deuxième du championnat WRC sur Ford Fiesta. Le pilote belge a déjà pris le départ de l’épreuve hutoise à plusieurs reprises mais n’a pas encore été en mesure d’inscrire son nom au palmarès du rallye.

Source: Rallye du Condroz
Crédit photo: Citroën racing

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Peugeot 1.2l Puretech turbo»

Hier

Bonjour Damien, merci pour votre retour d'expérience et vos encouragements. En matière de consommation, elle devrait baisser progressivement jusqu'à atteindre 8 à 10.000 km. Effectivement, il serait surprenant d'arriver en dessous de 6l/100km (quoique, avec une bonne dose d'éco-conduite, il faut voir), mais 6-6,5 l/100km pour une compacte essence, c'est plutôt pas mal. Concernant le Start/Stop, la fonction est utile sur le cycle d'homologation (elle permet de gagner environ 5 grammes de CO2 / km). Dans la vie réelle, cela permet d'économiser aussi un peu d'essence (lorsque le moteur fonctionne au ralenti, il consomme entre 0,8 et 1,5 litres par heure, parfois plus dans des conditions extrêmes) et apporte un certain confort pendant l'arrêt (absence de vibrations) tout en étant parfois désagréable au redémarrage (... vibrations). Néanmoins, dans le cas d'un moteur essence, les vibrations sont parfois à peine perceptibles à bas régime.

Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Renault 1.3l TCe / Mercedes A 200»

Hier

Bonjour Laguna22, merci pour votre retour d'expérience. Dans le cas de votre précédente Laguna, la cylindrée joue en sa faveur pour proposer plus de couple et potentiellement plus de souplesse... mais je doute, en revanche, que le moteur soit aussi agréable en matière de sonorité et de vibrations.

Guillaume Darding à propos de l'article «Emissions de CO2 en 2030: quels objectifs pour les constructeurs?»

Hier

Bonjour pjmdur, vous avez certainement raison si on parle de véhicules d'entreprise où les premiers retours semblent montrer que les conducteurs de ces véhicules ne se donnent pas la peine de recharger les batteries de leur véhicule hybride rechargeable. Enfin, je pense que c'est plus compliqué que cela : il n'ont pas nécessairement les moyens de recharger sur leur lieu de travail et si c'est un véhicule qui est stationné à domicile, il faudrait un compteur séparé pour que ce ne soit pas le conducteur qui soit facturé du coût de la recharge (ou l'entreprise devrait prévoir une prime pour compenser cela). Si on parle d'un achat particulier, je pense que le moteur électrique sera bien plus utilisé, en revanche.

© Guillaume Darding

Mentions légales