Soupçons d'entente illégale entre équipementiers

Soupçons d'entente illégale entre équipementiers

Guillaume Darding - 04 avril 2014

La Commission Européenne a récemment lancé une opération d'envergure à l'encontre des fournisseurs d'échappement en Europe par le biais de visites surprises. L'enquête vise à déterminer si les principaux acteurs du marché se sont entendus sur les prix de vente de leurs technologies.

Au stade d'enquête préliminaire, la Commission Européenne examine l'éventualité de pratiques anti-concurentielles et d'abus de position dominante entre les principaux acteurs du marché européen. Cette entente entre concurrents aurait eu pour but de se partager le marché de manière tacite tout en évinçant tout nouveau concurrent.

Faurecia (équipementier français), n°1 en Europe, Tenneco (américain), n°2, ainsi qu'Eberspächer (allemand), n°3, ont tous les trois confirmé avoir fait l'objet de visites des inspecteurs de la Commission Européenne et ont publiquement assuré de tout leur soutien pour collaborer avec les instances européennes.

Les composants mis en cause concernent aussi bien la partie chaude de l'échappement que la partie froide. La partie chaude comprend tous les systèmes de dépollution (filtres à particule, SCR, ...), la partie froide traitant de l'acoustique (silencieux, tubes, vannes, ...).

Si les soupçons étaient avérés, les équipementiers impliqués risquent d'être pénalisés d'une amende pouvant atteindre 10% de leur chiffre d'affaires global. la Commission Européenne a indiqué ne pas se limiter aux périmètre des échappementiers. Elle étudie le cas d'une centaine de composants automobiles concernant environ 70 fournisseurs.

Ces dernières années, les équipementiers ont été durement sanctionnés pour de telles pratiques et ni l'Union Européenne, ni les Etats-Unis n'entendent relâcher leurs efforts dans la lutte contre l'entente entre fournisseurs.

Récemment, le groupe allemand Schaeffler, le groupe suédois SKF ainsi que 3 équipementiers japonais ont été condamnés à une amende totale de près d'un milliard d'euros en Europe. Aux Etats-Unis, ce sont 26 fournisseurs ainsi que 29 dirigeants de sociétés fabriquant des ceintures de sécurité, des essuie-glaces, des climatiseurs ainsi que des radiateurs, qui ont été jugés coupables et redevables d'une amende globale de 2,25 milliards de dollars.

Source: Commission Européenne, Tenneco, Automotive News, Reuters
Crédit photo: Faurecia

Commentaire:

Nom d'utilisateur :

Adresse mail (non visible) :

Site internet (optionnel) :

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault ?

Réseaux sociaux
Commentaires
Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Volkswagen 1.5l TSI»

Avant-hier

Bonjour Patouf, merci pour votre retour d'expérience !

Guillaume Darding à propos de l'article «Dossier: utilisation du superéthanol E85»

Avant-hier

Bonjour Hubert, on peut estimer qu'il n'y a pas de précautions supplémentaires à prendre par rapport au stockage d'essence sans-plomb. Effectivement, limité la quantité d'air est bénéfique et dans de bonnes conditions de stockage (variation de température limitée, exposition faible aux UV), il est largement envisageable de pouvoir conserver l'E85 plus d'un an.

Patouf à propos de l'article «Présentation moteur: Volkswagen 1.5l TSI»

Il y a 3 jours

Bonjour, J'ai pu tester la nouvelle Golf 8 en version 150 ch DSG7 finition Style et on ne sent pas du tout le passage des vitesses ; je pensais ne pas voir de différence avec ma polo 6 DSG !... qui offre déjà des passages de rapport doux même si l'on sent un peu les changements de rapports lorsque l'on conduit un peu plus nerveusement mais cela ne gêne pas suffisamment le plaisir de conduite. Bref c'est comme si vous aviez une voiture électrique, j'ai été étonné. Les seules grosses différence entre Golf et polo, pour moi en premier, c'est le confort de suspension, amortissement (attention test Golf 8 Style 150 ch donc avec suspension multibras) : même avec des jantes de 17 pouces et pneus de 225 de large, le confort est très largement supérieur surtout sur route nationale/départementale lorsque le bitume est granuleux et génère par conséquent bcp plus de bruit dans la polo (le gonflage des pneumatiques à son importance en partie), pas de remontée sèche du train arrière comme avec la Polo malgré 2,1 bars de pression à l'arrière et 2.3 à l'avant (fait à temp. 15°). - En second c'est l'insonorisation bien meilleure en regard des filtrations, (bruit de roulement) qui bien meilleure sur la Golf. - puis le confort du siège et ses réglages : je ne m'attendais pas à obtenir un confort supérieur signification sur la Golf 8, mais il y a une bonne différence même s'il l'on ai bien assis dans la polo, L'agrément de conduite moteur direction est moins perceptible, un peu mieux sur la Golf8 mais moins significatif.

© Guillaume Darding

Mentions légales