Toyota commercialise la Corolla hybride au Japon

Toyota commercialise la Corolla hybride au Japon

Publié le 06 août 2013
Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com

Toyota élargit son offre de véhicules hybrides avec l’introduction de la Corolla hybride au Japon. Elle sera proposée en berline 4 portes (Axio) ou en break (Fielder).

Basée sur le THS II de la Prius, la Corolla hybride est équipé d’un moteur thermique à essence de 1,5l de cylindrée délivrant 54 kW (74 chevaux) à 4.800 tr/min et 111 N.m de couple entre 3.600 et 4.400 tr/min. Il est associé à un moteur électrique de 45 kW et 169 N.m de couple. Tous deux combinés, ils fournissent à la Corolla hybride une puissance maximale équivalente de 100 chevaux.

Les batteries fournissant l’énergie au moteur électrique sont positionnées sous la banquette arrière. Elles n’empiettent donc pas sur le volume du coffre qui est de 461 litres dans le cas de la berline et de 407l (sous cache-bagages) pour le break.

Les suspensions ont été revues pour s’accomoder du poids plus élevé et du centre de gravité plus bas. Elles privilégient le confort et la stabilité. Toyota s’est par ailleurs attaché à réduire le bruit à l’intérieur de l’habitacle par l’utilisation étendue de matériaux isolants ainsi que d’un pare-brise isolant acoustiquement.

Toyota Corolla Fielder Hybrid

Toyota anticipe au Japon un volume de vente mensuel de 2.500 exemplaires (berline et break) contre 7.000 pout les versions classiques à moteur exclusivement thermique. Concernant les autres véhicules hybrides de la gamme, les Prius et Aqua dépassent quant à elles chacune les 20.000 exemplaires mensuels.

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
Guillaume Darding à propos de l'article «Dossier: utilisation du superéthanol E85»

Hier

Bonjour Pulsar-76, merci beaucoup pour vos encouragements! Pour rebondir sur votre commentaire (et la fin de l'article n'est peut-être pas assez claire sur le sujet...), je précise que cet article n'est pas sponsorisé (il y a quelques articles sur le site qui ont été effectivement sponsorisés et ils sont dûment signalés le cas échéant). Au cours de la rédaction de cet article, j'ai contacté plusieurs entreprises commercialisant des dispositifs de conversion. L'une d'entre elles m'a consacré un peu de temps et m'a fourni plusieurs visuels, comme peuvent le faire les services presse des constructeurs: c'est à ce titre que je l'ai remerciée à la fin de mon article.

Pulsar-76 à propos de l'article «Dossier: utilisation du superéthanol E85»

Hier

Excellent travail, en bon français, bien tourné, neutre; de plus le suivit des commentaire est remarquable! Pour une fois que cela ne sent pas le sponsoring à plein nez, "il faut bien gagner sa vie"! Ni le vite fait sans trop de documentation, "histoire de devenir célèbre". Vraiment chapeau bas, bonne continuation, je me ferais un plaisir de vous suivre régulièrement!

Guillaume Darding à propos de l'article «Dossier: utilisation du superéthanol E85»

Hier

Bonjour Didier et pjmdur, merci pour vos encouragements! Concernant le fait de ne pas pouvoir passer en homologation un véhicule équipé d'un GPF, il s'agit essentiellement du fait que le filtre à particules essence est une technologie récente et qu'il n'y a pas beaucoup de recul sur cette technologie, notamment en ce qui concerne la gestion des régénérations (l'E85 a des températures de fonctionnement assez différentes). Pour information, le GPF n'est pas obligatoire depuis septembre 2018, mais nécessaire dans une grande majorité des cas pour respecter les normes, ce qui veut dire que certains véhicules neufs (mais il y en a assez peu, c'est vrai) ne sont pas forcément équipés d'un filtre. Ce sont essentiellement des véhicules légers (citadines).

© Guillaume Darding

Mentions légales