Tramontana XTR: 900 chevaux sous le capot

Tramontana XTR: 900 chevaux sous le capot

Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com - 06 août 2012

La petite marque espagnole (12 exemplaires par an) a présenté la dernière évolution en date de sa supercar, la Tramontana XTR. Sortie prévue pour la fin de l’année avec 900 chevaux au menu.

a.d. Tramontana, a.d. pour advanced design, est une compagnie espagnole créée au milieu des années 2000 et située dans la Costa Brava à une quarantaine de kilomètres de la frontière française. Si ses capacités de production restent pour l’heure très limitées, Tramontana a surtout axé ses compétences en Recherche & Développement.

Le châssis de la Tramontana est fait de fibres de carbone. Le moteur est fourni par Mercedes-Benz. Il s’agit d’un V12 cubant 5.5l et gavé par 2 turbos monté en position centrale. La première évolution de la Tramontana R développait déjà 720 ch et 1100 Nm. L’XTR fera un bond en puissance (900ch) au léger détriment du couple (980 Nm)  Toute cette puissance est transmise à la route par les seules roues arrière via une boîte de vitesses séquentielle.

Annoncée pour un poids de 1360kg, la Tramontana XTR présentera donc un rapport poids/puissance de 1,51 kg/ch (1,76 pour le modèle actuel), ce qui devrait permettre au bolide d’atteindre la vitesse de 340 km/h en pointe et de couvrir le 0 à 100 km/h en un peu plus de 3.5 secondes.

Si l’XTR subit quelques évolutions aérodynamiques et de nouveaux réglages châssis, Tramontana reste fidèle à son habitacle 1+1, à savoir le conducteur et le passager assis l’un derrière l’autre (les 2 occupants étant réunis, à la manière d’un avion de chasse, sous une même bulle).

Le prix de la Tramontana est fixé à partir de 420.000€ (la R étant facturée 385.000€). D’autre part, Tramontana annonce que la production de l’XTR sera limitée à 12 exemplaires par an (idem que le modèle actuel), mais la marque travaille à étendre ses capacités de production ainsi que le nombre de points de vente.

Source: autoevolution

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
Guillaume Darding à propos de l'article «Technique: suspensions à butées hydrauliques progressives Citroën»

Hier

Bonjour Jean-Michel, même si c'était possible, je ne le recommande pas du tout car il faut voir la suspension dans sa globalité (ressort, barre anti-roulis, etc) et changer un organe de la suspension va nécessairement impacter le comportement global de votre véhicule... peut-être en mieux sur certains aspects, mais peut-être en moins bien sur d'autres!

Guillaume Darding à propos de l'article «Dossier: utilisation du superéthanol E85»

Hier

Bonjour Vincent, la désactivation des cylindres peut être un frein pour certains fabricants et cela peut se comprendre pour plusieurs raisons. En premier lieu, les démarrages moteurs. C'est une inquiétude si on ne connait pas bien le système car le moteur démarre toujours sur 4 cylindres. En deuxième lieu, le boitier pourrait interférer avec la stratégie du calculateur, ce qui pourrait empêcher de rencontrer les conditions pour passer en mode 2 cylindres, en particulier lors de l'utilisation avec l'E85: à voir... Enfin, car les propriétés de combustion sont un peu différentes entre l'E85 et l'essence, la transition entre le fonctionnement sur 4 cylindres vers un fonctionnement sur 2 cylindres (et vice-versa) pourrait être ressentie par le conducteur. A ma connaissance, certaines personnes ont fait des adaptations à l'E85 avec un moteur similaire au votre en passant par une reprogrammation, mais je ne sais pas si d'autres personnes ont converti le 1.4 tfsi COD (désactivation des cylindres) avec un dispositif de conversion externe.

Jean-Michel GRISON à propos de l'article «Technique: suspensions à butées hydrauliques progressives Citroën»

Avant-hier

Bonjour peut-on équiper une DS5 avec les amortisseurs à double butée du C5 aircross ?

© Guillaume Darding

Mentions légales