Une caméra de recul innovante pour le Nissan Note

Une caméra de recul innovante pour le Nissan Note

Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com - 14 juin 2013

La caméra de recul se démocratise sur les véhicules neufs. Pourtant, Nissan ne souhaite pas en rester là et limiter l’usage de cette caméra à la simple aide au stationnement, le constructeur japonais entend aussi s’en servir pour certaines aides à la conduite en conditions de roulage normales.

La caméra de recul du Nissan Note servira en effet à détecter les véhicules qui se trouve dans l’angle mort. Cette fonction est traditionnellement assuré par d’autres capteurs: dénommé BLIS chez Volvo, le système de détection des véhicules en angle mort se fait à l’aide de 2 radars implantés de part et d’autre du bouclier arrière, un dispositif efficace mais coûteux.

L’usage de la caméra de recul en tant que système d’avertissement pose un problème de taille. De par son positionnement sur la malle arrière, elle est la proie de nombreuses projections (eau, boue, poussière) et s’encrasse vite, au risque de rendre le système inopérant. Certains constructeurs ont pensé à rétracter la caméra dans le panneau de coffre lorsqu’elle n’est pas sollicitée. Cette astuce n’est toutefois pas envisageable dans le cas d’un système d’avertissement d’angle mort, où la caméra est utilisée en continu.

Aussi, les équipes de développement de Nissan ont travaillé à un système permettant de nettoyer la caméra automatiquement pour qu’elle soit fonctionnelle par tout temps. A cet effet, un algorithme analyse continuellement les images en provenance de la caméra (à raison de 3 millions de pixels par seconde) pour déterminer si la caméra est sale ou non. Le système se base aussi sur le fait que les essuie-glaces soient en fonction ou non.

En fonction des conditions, le système de nettoyage détermine alors la meilleure action à effectuer pour améliorer la netteté de la caméra. Pour ce faire, le système dispose de deux possibilités: projeter de l’eau et/ou souffler de l’air sur la lentille. La poussière est évacué à l’aide du jet d’air tandis que la boue nécessite la projection d’eau suivi du jet d’air. En cas de pluie, les ingénieurs ont trouvé qu’il était préférable de laisser un mince film d’eau sur la caméra pour éviter la formation de goutte à la surface.

La caméra a un angle de vision légèrement supérieur à 180°. Un petit compresseur est intégré dans le soubassement de la Note pour générer le jet d’air tandis qu’une infime quantité de lave-glaces est nécessaire pour le jet d’eau.

Outre la fonction de détection d’angle mort, la caméra de recul assurera de plus la fonction d’alerte de changement de voie. Plus classiquement, elle servira aussi à alerter le conducteur de la présence de personnes ou d’objets en mouvement à proximité du véhicule lors des manoeuvres effectuées en marche arrière.

Commentaire:

Nom d'utilisateur :

Adresse mail (non visible) :

Site internet (optionnel) :

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault ?

Réseaux sociaux
Commentaires
Guillaume Darding à propos de l'article «Dossier: utilisation du superéthanol E85»

Il y a 55 minutes

Bonjour à tous, @Purmok oui, c'est possible en théorie de monter un boîtier éthanol sur un véhicule bicarburation essence/GPL. D'ailleurs, un fabricant de boîtier le fait des véhicules (quasi-)neufs : Borel. A titre personnel, je ne suis pas favorable à ce type de configuration car cela à un coût qu'il va être difficile d'amortir (le véhicule fonctionnant déjà au GPL, cela ne sera pas beaucoup plus économique de rouler avec l'E85, d'où un amortissement bien plus long que si on compare par rapport à un véhicule essence). D'autre part, si on roule régulièrement au GPL, on utilisera moins le carburant contenu dans le réservoir d'essence et, dans un cas extrême, on pourrait se retrouver en plein hiver avec de l'E85 en spécification été, ce qui peut compliquer le démarrage du véhicule dans ces conditions. @Medhi Il n'y a pas vraiment de risque de fiabilité. Le plus gros risque, c'est que, si vous avez affaire à un boîtier de mauvaise qualité, le fonctionnement avec de l'E85 pourrait ne pas être optimal (démarrages difficiles, broutages lors des accélérations). Concernant le contrôle technique, il est recommandé, lorsque la carte grise n'est pas modifiée, de passer le contrôle avec un plein d'essence. Parfois, les valeurs de sonde lambda peuvent être faussées, ce qui peut amener à un refus.

Mehdi à propos de l'article «Dossier: utilisation du superéthanol E85»

Il y a 1 heure

Bonsoir. Je m'apprête à faire l'acquisition d'un véhicule d'occasion avec un boîtier éthanol non homologué. C'est une très bonne affaire, mais quel est le risque? Je m'explique : si j'enlève l'étiquette du boîtier (qui vaut 440 euros vérifié sur internet), aucune raison d'être embêté au contrôle technique? Ou faudra-t-il que je fasse un plein de sp98 avant le passage pour le contrôle pollution. C'est un Freelander V6 2.5L. Je ne sais pas quel est le risque et si je serais embêté plus tard. Je me dis qu'au pire je pourrais payer l'installation d'un kit dans 2 ans ou l'enlever pour le prochain CT. Merci d'avance pour vos conseils.

Djabou à propos de l'article «Présentation moteur: Volkswagen 1.5l TSI»

Hier

Bonjour, Merci pour cet article très complet. Après presque 2 ans, qu'en est-il de la fiabilité de ce tsi 150 evo ? Merci

© Guillaume Darding

Mentions légales