Volkswagen se tourne vers la climatisation au CO2

Volkswagen se tourne vers la climatisation au CO2

Guillaume Darding - 13 avril 2015

Anticipant la réglementation s'appliquant dès 2017 (interdisant l'utilisation de gaz à très fort effet de serre au sein des systèmes de climatisation) pour tout nouveau véhicule, le groupe Volkswagen équipera deux de ses véhicules haut de gamme (Audi A8 et Volkswagen Phaeton) d'une climatisation fonctionnant avec du dioxyde de carbone (CO2).

Dans l'obligation de renouveler les fluides de climatisation, les constructeurs se sont pour la plupart tournés vers un fluide aux caractéristiques proches de l'ancien: le R1234yf en remplacement de l'actuel R134a. Ce fluide a pour avantage de ne nécessiter que des adaptations mineures des systèmes actuels de climatisation. A l'inverse, le surcoût de ce fluide est estimé à environ 40€ par véhicule.

L'indice PRG (potentiel de réchauffement global) est par ailleurs très faible avec une valeur de 4 (contre 1.300 pour le R134a). La réglementation qui entrera en vigueur en 2017 impose des fluides dont le PRG est inférieur à 150. Le dioxyde de carbone (autrement appelé R744 s'agissant d'un fluide de climatisation) est encore plus performant avec un indice PRG de 1.

Toutefois, une climatisation fonctionnant au CO2 demande de repenser profondément le circuit de climatisation car un tel système n'est efficace qu'avec des pressions très élevées comparées aux systèmes de climatisation existants. Dans un système classique, le circuit haute pression atteint une valeur de 30 bars. Dans le cas d'un circuit contenant du R744, les pressions peuvent atteindre 300 bars.

Audi TT 2015 - grilles de ventilation - climatisation

Prometteuse, cette technologie n'est pas encore prête à être déployée à grande échelle. Dans le domaine industriel, certains poids lourds et bus testent ce système (quelques bus sont équipés d'une telle climatisation à Berlin par exemple) et le groupe Volkswagen déploiera progressivement dans le futur le R744 à tout ou partie de sa gamme. Si le CO2 est beaucoup moins coûteux à l'achat que le R1234yf, la nécessité de développer des composants résistants à une pression bien plus élevée augmente au contraire les coûts.

D'autre part, le groupe est d'ores et déjà conscient qu'il sera impossible que toute sa gamme soit équipée de fluide R744 dès 2017. Le groupe Volkswagen équipera alors une large part de la gamme avec le fluide R1234yf, à l'instar de la plupart de ses concurrents.

Tester les nouvelles technologies sur des modèles à faible diffusion en vue d'une application au reste de la gamme n'est pas une nouveauté: Volkswagen a équipé les monospaces Sharan (et quelques autres modèles) de la technologie SCR bien avant que la norme Euro 6 n'entre en application. Récemment, Mercedes a annoncé que les S500 seraient pourvues d'un filtre à particules à essence, devançant la réglementation Euro 6c applicable à partir de 2017.

Source: Green Car Congress

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
Nicolas G à propos de l'article «Normes Euro 6 : vue d'ensemble»

Il y a 59 minutes

Bonjour Guillaume, Merci pour cet article sur Euro 6. J'aimerais revenir sur la partie "mesure de puissance" et en particulier celle relative aux moteurs électriques. Pour avoir eu l'occasion de visualiser plusieurs COC de véhicules électriques (sur ce COC est indiqué la max net power, la max 30min power et la hourly output), j'ai pu constater des disparités très fortes entre la puissance net maxi et la maxi à 30min. Des facteurs de X2 à presque X5 selon le modèle (ex: max 30min power= 79kw et max net power= 386kw). Pourriez-vous m'expliquer de tels écarts comme elle ne tient pas compte comme vous l'indiquez d"’une éventuelle limitation de puissance due à l’échauffement des batteries" ? Pourquoi retenir l'homologation retient la valeur à 30min et non la maxi? Une évolution est-elle prévue sur ce dernier point à l'avenir (dans les prochaines normes)? D'avance, merci pour votre retour.

Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Peugeot 1.2l Puretech turbo»

Avant-hier

Bonjour Damien, merci pour votre retour d'expérience et vos encouragements. En matière de consommation, elle devrait baisser progressivement jusqu'à atteindre 8 à 10.000 km. Effectivement, il serait surprenant d'arriver en dessous de 6l/100km (quoique, avec une bonne dose d'éco-conduite, il faut voir), mais 6-6,5 l/100km pour une compacte essence, c'est plutôt pas mal. Concernant le Start/Stop, la fonction est utile sur le cycle d'homologation (elle permet de gagner environ 5 grammes de CO2 / km). Dans la vie réelle, cela permet d'économiser aussi un peu d'essence (lorsque le moteur fonctionne au ralenti, il consomme entre 0,8 et 1,5 litres par heure, parfois plus dans des conditions extrêmes) et apporte un certain confort pendant l'arrêt (absence de vibrations) tout en étant parfois désagréable au redémarrage (... vibrations). Néanmoins, dans le cas d'un moteur essence, les vibrations sont parfois à peine perceptibles à bas régime.

Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Renault 1.3l TCe / Mercedes A 200»

Avant-hier

Bonjour Laguna22, merci pour votre retour d'expérience. Dans le cas de votre précédente Laguna, la cylindrée joue en sa faveur pour proposer plus de couple et potentiellement plus de souplesse... mais je doute, en revanche, que le moteur soit aussi agréable en matière de sonorité et de vibrations.

© Guillaume Darding

Mentions légales