Volvo en route vers la conduite autonome

Volvo en route vers la conduite autonome

Publié le 03 décembre 2013
Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com

Dès 2017, Volvo testera une flotte d’une centaine de véhicules autonomes dans Göteborg et sa banlieue (Suède). Les véhicules parcoureront en conditions réelles des trajets représentatifs entre le domicile et le travail des occupants.

Le projet « Drive Me » est conduit en partenariat avec les autorités suédoises et a reçu les approbations nécessaires pour tester 100 voitures autonomes dans des conditions de trafic réelles. Ce projet répond à l’ambition de Volvo à l’horizon 2020, à savoir que « nul de devrait être tué ou gravement blessé dans un nouveau véhicule de la marque », une vision confirmée par le PDG de la firme, Håkan Samuelsson.

Fin 2014, le futur Volvo XC90 pourra être équipé d’un système semi-autonome dans les embouteillages : grâce au régulateur de vitesse adaptatif et à l’aide de différents capteurs (détection des lignes blanches, des bordures et des glissières), le véhicule sera capable d’évoluer sans intervention du conducteur dans le trafic tant pour l’accélération et le freinage que pour corriger la trajectoire.

Ces technologies sont les prémices des véhicules complètement autonomes, capables d’évoluer à vitesse élevée et de gérer les changements de direction. Le constructeur suédois fixe toutefois une limite : le conducteur reste un conducteur et non un occupant du véhicule. Il reste donc responsable de son véhicule et de ses éventuelles dérives.

Volvo conduite autonome

Un point qui entre en contradiction avec la volonté exprimée de Volvo de laisser le « conducteur » se détendre durant le trajet. Un point qui est par contre crucial du point de vue de la législation. Si le véhicule est autonome (en d’autres termes, en mode pilotage automatique), le conducteur reste le seul responsable à bord et se doit de réagir de manière appropriée en cas de défaillance des systèmes électroniques.

C’est ce même principe qui prévaut pour les pilotes d’avion et les conducteurs de train. Toutefois, le constructeur n’est bien sûr pas exempt de toute responsabilité en cas de défaillance avérée du système.

Construits à partir de la plateforme SPA (inaugurée par la nouvelle V60), choisie pour sa modularité et sa flexibilité, les véhicules autonomes seront par ailleurs équipés d’une fonction de stationnement entièrement automatisée, sans qu’aucune personne ne soit à l’intérieur du véhicule.

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux

© Guillaume Darding

Mentions légales