Volvo : vers la fin des batteries classiques?

Volvo : vers la fin des batteries classiques?

Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com - 18 octobre 2013

Représentant l’aboutissement d’un projet-recherche de trois ans, Volvo va tester sur un prototype de S80 une nouvelle technologie permettant de s’affranchir d’une batterie 12V classique. A long terme, elle pourrait remplacer les batteries des véhicules électriques.

L’idée initiale du projet visait à évaluer une solution alternative aux batteries utilisées pour alimenter les véhicules électriques, considérées comme lourdes, encombrantes et chères.

134239 1 5 Volvo : vers la fin des batteries classiques ?

Le principe consiste à enchasser entre deux panneaux de fibres de carbone des supercondensateurs  nanostructurés fabriqués à partir de résine polymère et nanotubes de carbone. Ces panneaux peuvent prendre des formes diverses et variées pour remplacer notamment des élements de carrosserie (portière, couvercle de coffre, etc.).

134247 1 5 Volvo : vers la fin des batteries classiques ?

A titre expérimental, Volvo va tester sur une S80 la viabilité de cette solution. Ce prototype sera équipé d’un couvercle de coffre spécifique : il remplacera la batterie classique de 12V.

134241 1 5 Volvo : vers la fin des batteries classiques ?

D’autre part, un deuxième élément, le couvre-plénum, fera office à la fois de barre anti-rapprochement et de stockage d’énergie pour la fonction Start&Stop. Cet élément représente un gain de plus de 50% en poids par rapport à un système traditionnel.

A terme, la marque suédoise estime que cette technologie pourrait représenter un gain en masse de l’ordre de 15% par rapport à un véhicule électrique actuel en remplaçant aussi les portières et le toit par ces composants. Un avantage de poids qui permettrait alors aux véhicules électriques d’avoir un poids comparable à leurs homologues à moteur thermique.

Source: Volvo

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
pjmdur à propos de l'article «Présentation moteur: Peugeot 1.2l Puretech turbo»

Hier

Merci Guillaume pour votre réponse. Il est clair qu'il devait y avoir une petite difficulté dans l'utilitaire PSA, j'ai eu l'impression que cela recouvrait deux casses 6d et 6d temp pour un véhicule fabriqué fin 2018.

Pascal29 à propos de l'article «Présentation moteur: Volkswagen 1.5l TSI»

Avant-hier

Je plussoie Guillaume; bien pour ça que le seul diesel à la maison est celui qui me sert à travailler et à faire la route des vacances; les 3 autres sont des essences (sans turbo, fap et autre cochonnerie), pas très puissants (70, 82 et 85 ch), mais très bien pour ne faire que de la ville et un peu de voies rapides (et mon petit cabriolet pour les WE ensoleillés, 146 ch pour faire joujou ! ;-)

Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Volkswagen 1.5l TSI»

Avant-hier

Bonjour Larst et Pascal29, si le moteur essence consomme plus que son homologue diesel, il ne faut pas oublier qu'il y a une différence de prix à l'achat (de l'ordre de 2.000 € à puissance équivalente) qui peut compenser cela (bien évidemment, cela dépend de votre profil de conduite, de votre kilométrage, etc.). Concernant l'aspect pollution, si on prend uniquement l'aspect CO2, le diesel reste bien évidemment avantageux. Si on prend en considération les autres gaz polluants, la comparaison est plus complexe voire impossible ! Dans tous les cas, je reste persuadé que la meilleure solution reste un mix énergétique et non une solution unique. L'histoire récente a effectivement montré qu'en favorisant l'achat de moteurs diesel uniquement, il serait indispensable d'en tirer les conséquences et ne pas se contenter d'enterrer le diesel.

© Guillaume Darding

Mentions légales