11 millions de moteurs Škoda

11 millions de moteurs Škoda

Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com - 09 juillet 2013

Depuis 1899, Skoda fabrique des moteurs, d’abord pour les motos, puis pour les voitures. En 114 ans, la marque tchèque aura assemblé 11 millions de moteurs.

L’histoire a commencée en 1899 à Mladà Boleslav, actuel siège social de Skoda. Deux variantes de monocylindres animaient les motos Laurin & Klement, entreprise qui deviendra plus tard propriété de Skoda. En 1905, les deux associés commencent la fabrication de moteurs automobiles: un bicylindres de 1,1l de cylindrée refroidi par eau produisant 7 chevaux. Ce moteur équipait alors la Voiturette A, première voiture produite par le constructeur tchèque.

La société élargit ses compétences au début des années 1900 en produisant le premier moteur 8 cylindres en 1908. En 1924, Laurin & Klement produisent aussi des moteurs de camion et des moteurs d’avion. En 1925, Skoda Works, alors spécialisée dans l’armement, souhaite se diversifier et acquiert l’entreprise fondée par Laurin et Klement alors en difficulté suite, notamment, à un incendie.

Sous l’enseigne Skoda, le développement et la fabrication de moteurs resteront un axe de développement majeur de la société. Les moteurs Skoda s’illustreront notamment lors des Mille Miglia ou au rallye de Monte Carlo dans les années 30.

Durant la seconde guerre mondiale et les années suivantes, la marque tchèque connaîtra un net recul de ses activités. L’usine a été complètement détruite par les Force Alliées en avril 1945 avant d’être reconstruite quelques mois plus tard pour être sous le régime d’économie planifiée.

Toutefois, en 1964, Skoda marque les esprits avec la 1000 MB avec son moteur de 1,0l de 44 chevaux monté à l’arrière, dont le bloc est en aluminium. Skoda revient à une architecture plus classique (moteur monté à l’avant) en 1987.

En 1991, après une âpre compétition avec Renault qui souhaitait alors fabriquer la Twingo en République tchèque, Skoda est finalement intégré au groupe Volkswagen. Il faudra attendre jusqu’en 1997 pour que le constructeur tchèque fabrique le premier moteur destiné à fournir VAG: il s’agit du moteur 1l essence de 55 chevaux équipant notamment la Polo.

Les capacités de fabrication de moteur se sont progressivement développées au cours des années 2000. Actuellement, la production occupe 3.600 employés qui fabriquent près de 4.400 unités par jour. Il s’agit de 1,2l TSI (ancienne et nouvelle génération – EA111 et EA211) et du 1,4l TSI (EA211) de dernière génération.

Skoda et VAG n’entendent pas s’arrêter là: un centre de développement moteur va bientôt voir le jour à Cesana, non loin de Mladà Boleslav représentant un investissement de 34 millions d’euros, confirmant la pérennité de Skoda en tant qu’acteur important dans le développement et la fourniture de moteurs.

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
QuentinHG à propos de l'article «Présentation moteur: Audi 2.0l TFSI»

Il y a 7 heures

Bonjour, merci pour cette article technique et intéressant. Faisant l"acquisition d'un TFSI 2L 190 de 2017, je voulais savoir aussi quelle carburant il faut utiliser ? Beaucoup de sons de cloche différents retrouvés : - forum : bataille qui semble plus émotionnelle que fondée sur les pro-98 vs tout va dans ce moteur. - vendeur du garage : 95-E10 sans soucis - Ami qui préconise également uniquement du 98 Rouler au 95-E10 présente-t-il un quelconque risque pour ce moteur ? encrassage particulier ? Le sp 98 est juste plebiscité pour ses "meilleures performances à l'explosion ?" Merci de votre réponse Quentin

Issam à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.0l Ecoboost»

Il y a 8 heures

Bonjour J'ai une focus 3 1.0 ecoboost 125ch de 2015... Tout se passe bien pour l'instant... A part quelques soucis de ralenti... Mais ma question est la suivante: est ce qu'il y a un filtre à carburant qui doit être changer sur ce moteur ? Merci

bordojo à propos de l'article «Dossier: utilisation du superéthanol E85»

Avant-hier

Article très intéressant et bien fait et bien documenté. Je vous apporte une info personnelle, j'ai fait reprogrammer une c5 2.0 l de 2007 avec 130.000 Kms par un spécialiste. A ce jour, j'ai parcouru 5357 Kms sans aucun souci (en conduite normale) ma consommation est de 12.0 l aux 100 Kms sachant que je fait 70% de ville soit un prix de revient de 7.80 € pour 100 Kms Ethanol à 0.65 C . En parcours uniquement route, ma conso tombe à moins de 8 litres en conduite normale. Conclusion c'est beaucoup mieux que le diesel et moins polluant pour l’environnement. Seule précaution prise lors de la reprogrammation, Changement des bougies, et du filtre à Air. J'ai demandé à changer le filtre à carburant mais il se trouve que sur ce modèle il n'y en a pas. Quand au démarrage à froid, pour le moment je n'ai pas eu de problème il est vrai que mon véhicule couche au garage et que par conséquent, la température n'est pas inférieur à 8-10 degrés en saison froide. Il arrive quelques fois ou un second coup de démarreur est nécessaire ( rarement), ensuite je laisse tourner au ralenti 1 à 2 minutes et tout va bien. Si je venais à rencontrer des problèmes de démarrage par temps froid, je ferais monter un potentiomètre de 10 Kilo homs en série sur la sonde de température; Ce qui normalement règle le problème. J'espère que mon post sera utile. Pour info, j'ai entrepris les démarches pour faire homologuer mon véhicule à l'Ethanol, la préfecture m'a dit de passer par la Dreal j'ai donc pris contact avec ce service qui m'a dit qu'il homologuerais le véhicule sans difficultés à condition de leur fournir une autorisation du constructeur. Les services Citroen m'ont opposé un refus catégorique donc mon véhicule n'est pas homologué. Je ne comprend pas le refus de Citroen pour un véhicule qui n'engage plus la garantie du constructeur. En tout cas, je ne reviendrais pas au diesel

© Guillaume Darding

Mentions légales