BorgWarner ouvre une nouvelle usine au Portugal

BorgWarner ouvre une nouvelle usine au Portugal

Guillaume Darding - 23 septembre 2013

L'équipementier américain a commencé la construction d'une usine de 15.000 m2 au Portugal pour fournir les constructeurs européens en composants pour moteur diesel.

La construction de cette usine doit s'achever dans le courant de l'année 2014. Elle produira des tubes EGR (recirculation des gaz d'échappement), des échangeurs pour EGR ainsi que des bougies de préchauffage.

BorgWarner prévoit notamment une forte hausse de la demande en systèmes EGR dans les prochaines années: d'un marché de 21,2 millions d'EGR en 2013, l'entreprise anticipe un marché de 33,3 millions d'unités en 2018, soit une hausse de plus de 55%. A cet effet, la nouvelle usine dispose de suffisamment d'espace alentours pour prévoir une extension.

Malgré les prochaines normes d'émissions Euro 6 applicables en 2014, BorgWarner table sur une demande soutenue en moteur diesel dans les années à venir sur le continent européen.

Ces normes rendront pourtant plus complexes les moteurs diesel (avec l'utilisation de dispositifs SCR par exemple) au point que l'offre en diesel devrait nettement se réduire pour les modèles les plus petits (citadines type Renault Twingo) et la différence de coût à l'achat devrait s'accentuer à l'achat dans le haut de gamme.

BorgWarner Beru - tubes EGR

La nouvelle usine, située dans la zone industrielle de Lanheses (Viano de Castello - nord du Portugal) produira des composants aussi bien pour les véhicules particuliers que pour les véhicules utilitaires légers (VUL).

La production du site de Valença (à 50 kilomètres au nord du nouveau site) sera progressivement transférée dans la nouvelle usine, l'usine actuelle étant loué par BorgWarner.

Crédit images: BorgWarner Beru

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
Greg à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.5l et 1.6l Ecoboost»

Hier

Merci beaucoup Guillaume pour cette réponse rassurante !

Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Ford 1.5l et 1.6l Ecoboost»

Hier

Bonjour Greg, comme je l'ai indiqué dans une autre réponse, la principale précaution à prendre lors du premier redémarrage, c'est de conduire le véhicule tranquillement (comme à la sortie de concession : pas d'accélération brusque, pas de haut régime) et de bien laisser le moteur monter en température, ceci afin de s'assurer d'une bonne lubrification moteur (après 2 mois d'arrêt, l'huile aura certainement désertée, par gravité, nombre de zones où elle reste habituellement entre 2 temps de conduite).

Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Peugeot 1.2l Puretech turbo»

Hier

Bonjour meynadier, je te souhaite tout d'abord un prompt rétablissement. la principale recommandation sera de déconnecter la batterie (à moins de disposer d'un chargeur) et éventuellement de mettre le véhicule en prise (en passant une vitesse sur une boîte manuelle ou position P avec une boîte automatique) et de déserrer le frein à main (ce n'est pas toujours évident à faire avec un frein à main électrique) : dans certains cas, avec l'humidité, le frein reste bloqué et il peut être compliqué de redémarrer. Ensuite, lors du premier démarrage, conduire le véhicule tranquillement (comme à la sortie de concession : pas d'accélération brusque, pas de haut régime) et laisser le moteur monter en température, ceci afin de s'assurer d'une bonne lubrification (après 2 mois d'arrêt, l'huile aura certainement désertée, par gravité, nombre de zones où elle reste habituellement entre 2 temps de conduite). Penser à vérifier la pression de ses pneus aussi. Je ne prendrai pas forcément de précautions supplémentaires pour une immobilisation de 2 à 3 mois telle que celle qui nous occupe actuellement...

© Guillaume Darding

Mentions légales