Harman: une solution pour réduire le niveau sonore dans l'habitacle

Harman: une solution pour réduire le niveau sonore dans l'habitacle

Guillaume Darding - 05 novembre 2014

Pour améliorer le confort  acoustique de leurs véhicules, les constructeurs cherchent à réduire autant que possible les nuisances sonores au sein de l'habitacle. Les bruits ont de multiples origines, ceux en provenance de la route sont un des contributeurs majeurs. Harman s'attaque à cette problématique avec un système actif de réduction du bruit.

Le principal facteur de bruit dans un habitacle est le moteur thermique (notamment un moteur diesel). Le bruit du moteur se transmet dans l'habitacle par le pare-brise ou par le tablier (paroi entre le compartiment moteur et l'habitacle). Grâce à l'usage intensif de matériaux absorbants sur le tablier, le haut moteur, le capot ainsi que le recours aux pare-brises acoustiques, cette source de bruit a été drastiquement réduite au sein de l'habitacle.

La seconde source de bruit provient des bruits de roulement: ils sont générés par le contact du pneu sur la route ainsi que les tressautements de la suspension. Ces bruits deviennent d'autant plus prépondérants sur un véhicule électrique. Harman entend réduire la contribution de ce type de bruit avec son nouveau dispositif. Il s'agit d'un système de suppression du bruit active (ANC - Active Noise Cancellation) qui s'occupe habituellement à réduire les bruits d'origine moteur dans l'habitacle (c'est le cas du Buick Encore par exemple) ou à l'échappement (Audi A6 3.0 TDI biturbo 313 ch).

Enfin, la troisième source de bruit provient des turbulences générées par l'aérodynamique de la voiture. Il peut s'agir par exemple de l'écoulement d'air autour des rétroviseurs qui génère un bruit de souffle à haute vitesse.

Pour réduire les bruits de roulement, le système RNC (Road Noise Cancellation) d'Harman s'appuie sur des accéléromètres logés au sommet des amortisseurs. Les accelérations mesurées sont ensuite traitées par un calculateur spécifique qui aura ensuite la lourde tâche de générer un son en opposition de phase à travers les haut-parleurs du système audio de la voiture.

Harman Halosonic - RNC Road Noise Cancellation - Système actif de suppression des bruits de roulement

Grâce à ce système, le spécialiste en équipement audio entend participer à la course à la réduction du poids des véhicules en minimisant le recours à des matériaux d'isolation acoustique relativement lourds. La technologie a été développée avec l'aide de Lotus Engineering, société de conseil en ingéniérie rattachée aux automobiles Lotus.

Crédits photos: Audi / Harman

Commentaires sur l'article:

xav3294

23 décembre 2018 à 15h09

il me semble que Bose conçoit des amortisseurs très souples , par contre sur la mégane les bruits de roulement sont tellement forts que l'on a pas de plaisir à brancher l'audio-Bose ! aussi les grands constructeurs font très attentions à la monte pneumatique et souvent les grosses limousines génèrent moins de bruits que les compacts !
Guillaume Darding [administrateur]

27 décembre 2018 à 22h44

Bonjour xav3294,

Bose a effectivement développé un système de suspension électromagnétique il y a quelques années déjà, mais celui-ci n'a jamais vu le jour sur un véhicule de série! Pour diminuer le bruit dans l'habitacle, il y a toute une alchimie à trouver pour combattre les bruits de roulements (pneus, suspensions), les bruits aérodynamiques (comme les rétroviseurs) et les bruits moteur. Outre une question de prix, il y a aussi une question de poids.

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Peugeot 1.2l Puretech turbo»

Hier

Bonjour Damien, merci pour votre retour d'expérience et vos encouragements. En matière de consommation, elle devrait baisser progressivement jusqu'à atteindre 8 à 10.000 km. Effectivement, il serait surprenant d'arriver en dessous de 6l/100km (quoique, avec une bonne dose d'éco-conduite, il faut voir), mais 6-6,5 l/100km pour une compacte essence, c'est plutôt pas mal. Concernant le Start/Stop, la fonction est utile sur le cycle d'homologation (elle permet de gagner environ 5 grammes de CO2 / km). Dans la vie réelle, cela permet d'économiser aussi un peu d'essence (lorsque le moteur fonctionne au ralenti, il consomme entre 0,8 et 1,5 litres par heure, parfois plus dans des conditions extrêmes) et apporte un certain confort pendant l'arrêt (absence de vibrations) tout en étant parfois désagréable au redémarrage (... vibrations). Néanmoins, dans le cas d'un moteur essence, les vibrations sont parfois à peine perceptibles à bas régime.

Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Renault 1.3l TCe / Mercedes A 200»

Hier

Bonjour Laguna22, merci pour votre retour d'expérience. Dans le cas de votre précédente Laguna, la cylindrée joue en sa faveur pour proposer plus de couple et potentiellement plus de souplesse... mais je doute, en revanche, que le moteur soit aussi agréable en matière de sonorité et de vibrations.

Guillaume Darding à propos de l'article «Emissions de CO2 en 2030: quels objectifs pour les constructeurs?»

Hier

Bonjour pjmdur, vous avez certainement raison si on parle de véhicules d'entreprise où les premiers retours semblent montrer que les conducteurs de ces véhicules ne se donnent pas la peine de recharger les batteries de leur véhicule hybride rechargeable. Enfin, je pense que c'est plus compliqué que cela : il n'ont pas nécessairement les moyens de recharger sur leur lieu de travail et si c'est un véhicule qui est stationné à domicile, il faudrait un compteur séparé pour que ce ne soit pas le conducteur qui soit facturé du coût de la recharge (ou l'entreprise devrait prévoir une prime pour compenser cela). Si on parle d'un achat particulier, je pense que le moteur électrique sera bien plus utilisé, en revanche.

© Guillaume Darding

Mentions légales