Renault poursuit ses investissements au Brésil

Renault poursuit ses investissements au Brésil

Publié le 18 avril 2014
Par Guillaume Darding pour www.leblogauto.com

Carlos Ghosn a annoncé un nouveau plan d’investissement au Brésil afin de consolider sa position sur un marché considéré comme prioritaire par Renault avec l’Inde et la Russie.

Implanté depuis plus de 16 ans au Brésil, le marché est devenu le deuxième marché où Renault vend le plus de véhicules , derrière la France (558.000 véhicules en 2013) et juste devant la Russie  (210.000 véhicules) et l’Allemagne (162.000 véhicules). 

Le Brésil est l’un des 5 premiers marchés mondiaux en terme de ventes de véhicules et Renault compte bien y conserver sa cinquième place. Les 3 premiers constructeurs (Fiat, Chevrolet et Volkswagen) sont clairement inaccessibles à court terme, chacun représentant près de 19% de part de marché. Avec 9% de part de marché, Ford occupe la 4ème place.

Renault occupe la 5ème place avec 6,8% de part de marché et compte atteindre 8% à l’horizon 2016 pour affirmer sa position. Le constructeur doit notamment se méfier de l’ascension rapide de Hyundai sur ce marché (6,6% de part de marché en 2013 contre 4,9% en 2012).

Pour ce donner les moyens de ses ambitions, Renault a déjà investi 485 millions d’euros au Brésil pour augmenter sa capacité annuelle de production à près de 400.000 véhicules et 500.000 moteurs, développer son réseau de concessionnaires (près de 300 points de vente) et lancer 2 nouveaux modèles en 2013 (Logan et Master).

D’ici à 2019, le constructeur français prévoit d’investir 162 millions d’euros dans son usine de Curitiba pour accueillir la production de 2 modèles supplémentaires ainsi que 78 millions d’euros (sur une période de 10 ans) dans la construction d’un nouveau centre de logistique situé à une trentaine de kilomètre de l’usine actuelle. Ce site alimentera non seulement le marché local, mais aussi les pays voisins, l’Amérique Centrale, l’Afrique du Sud et enfin la France.

Outre la Logan et le Master, Renault fabrique au Brésil également la Clio (dans sa 2ème génération), la Sandero, le Duster, la Fluence et le Kangoo.

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
Rose à propos de l'article «Dossier: systèmes de dépollution des moteurs diesel»

Il y a 3 jours

Bonjour, Je suis actuellement à la recherche d'informations concernant ce fameux FAP, car j'envisage d'acheter une v50 Volvo dont le FAF à priori devra être changer au alantour des 120000km (elle est à 112000km aujourd'hui). Savez vous si le système installé sur moteur pour rouler à l'eau est il vraiment sérieux ? Et si cela est compatible avec le FAP ? Merci

Guillaume Darding à propos de l'article «Normes Euro 6c: filtre à particules et casse-tête hybride»

Il y a 3 jours

Bonjour Mike, merci pour vos encouragements! Concernant les émissions de NOx, Emissions Analytics (EQUA index) détient une base de données conséquente de véhicules mesurées en conditions de conduite réelle. Vous ne retrouverez pas les valeurs exactes mesurées, mais l'index de qualité de l'air permet déjà de se faire une bonne idée. https://equaindex.com/ Concernant les émissions de particules fines, c'est un sujet plus délicat car cette composante est plus difficile à évaluer. Néanmoins, certains organismes comme l'ADAC communiquent ces valeurs (mais pas en conditions de conduite réelles, il s'agit de valeurs mesurées par leurs propres soins en laboratoire similaires aux tests d'homologation). D'autre part, le nombre de véhicules testées reste assez faible (environ une centaine depuis septembre 2016). https://www.adac.de/infotestrat/tests/eco-test/ (en allemand - les véhicules concernées sont ceux répondant aux normes "Schadstoffklasse" Euro 6c ou Euro 6d temp)

Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Renault 1.3l TCe / Mercedes A 200»

Il y a 3 jours

Bonjour Fefe31, il n'est pas normal d'avoir ce défaut récurrent, surtout à cette fréquence, même si vos habitudes de conduite favorisent les petits trajet. Il est surtout surprenant que vous ayez à remplacer ce composant très régulièrement. Soit la conception de la sonde est défaillante, ce qui serait somme toute assez surprenant (mais ça peut toujours arriver), soit la calibration moteur favorise l'encrassement de la sonde, la rendant très rapidement inopérante. Il peut y avoir de multiples causes provoquant la contamination de la sonde lambda. En considérant que vous faites beaucoup de petits trajets, on peut présumer une accumulation de suies ou une contamination à l'huile moteur. Il peut y avoir beaucoup d'autres causes par ailleurs, des plus bénignes (qualité du carburant, utilisations d'additif dans le carburant) aux plus graves (joint de culasse défectueux). De toute façon, il n'est pas normal de devoir changer de sonde lambda aussi fréquemment (on peut estimer que les sondes doivent être changées une à deux fois tout au long de la durée de vie du moteur). Un tel problème devrait être remonté par votre garage à Nissan (vous n'êtes peut-être pas le seul dans cette situation et un correctif, s'il n'existe pas déjà (mise à jour du calculateur, nouvelle référence de sonde), devrait être apporté.

© Guillaume Darding

Mentions légales