Revendre sa voiture: une formalité ou une épreuve?

Revendre sa voiture: une formalité ou une épreuve?

Guillaume Darding - 18 décembre 2013

Vendre une voiture d'occasion peut s'avérer un véritable parcours du combattant pour les personnes non-initiées. Définir le bon prix de vente, démarquer son véhicule des autres, écarter les acheteurs fantaisistes, garantir la solvabilité d'un acheteur potentiel et prendre soin des démarches administratives: autant d'étapes qui peuvent motiver les vendeurs à revendre leur véhicule à un prix trop bas, voire à ne plus le revendre du tout, faute d'intéressés.

A l'image de la location de voitures entre particuliers, plusieurs structures se sont créées récemmentdans le but d'accompagner le vendeur dans toutes ses démarches afin de lui faciliter la revente de son véhicule. D'autre part, elle propose aussi aux acheteurs de les aider à trouver une voiture conforme à leurs attentes.

Qui sont les conseillers?

La société jevendsmonauto.fr est une structure nouvellement constistuée. Elle se compose d'agents sous le statut VDI (Vendeur à Domicile Indépendant) répartis, à terme, dans toute la France. Ces agents peuvent être des personnes excercant cette activité à plein temps ou en complément d'une autre profession. Ils ont pour mission d'accompagner le vendeur (ou l'acheteur) dans sa démarche.

A ce titre, ils doivent avoir une excellente connaissance du monde de l'automobile d'occasion et s'adapter aux demandes et aux disponibilités du client.

Renault Avantime

Services proposés

Le client bénéficie d'une étude réalisée par l'agent pour déterminer le juste prix de mise en vente. L'agent se charge ensuite de publier l'annonce sur leboncoin.fr avec un pack de 7 photos et l'option garantissant à l'annonce de toujours figurer en bonne position (ces 2 services sont habituellement facturés entre 30€ et 95€ par le site de petites annonces selon la durée de publication).

Par la suite, c'est l'agent qui a la responsabilité de gérer les contacts et de sélectionner les acheteurs, ce qui permet au vendeur de s'épargner les personnes fantaisistes, les éventuelles arnaques ou de perdre du temps avec des acheteurs proposant un prix d'achat déplacé. Puis l'agent conviendra des rendez-vous entre le vendeur et l'acheteur pour la présentation et l'essai éventuel du véhicule.

Avant la conclusion de la vente, l'agent prendra par ailleurs le soin de vérifier la solvabilité de l'acheteur potentiel en contactant sa banque (vérification de l'authenticité d'un chèque de banque). Puis il gèrera le bon établissement des documents de vente (certificat de non-gage, certificat de cession,...).

Renault Clio 3 RS

Les services proposés par jevendsmonauto.fr sont facturés selon le prix de vente du véhicule. La commission varie de 190€ (véhicule dont le prix de vente est inférieur à 2.500€) à 590€ (véhicule d'une valeur comprise entre 14.500€ et 19.500€). Au-delà de cette valeur, l'entreprise demande une commission s'élevant à 3% du prix du véhicule. 

En option, le client peut choisir un pack dénommé "Car staging" facturé à 150€ comprenant le nettoyage complet du véhicule (intérieur et extérieur) effectué à domicile ou chez un partenaire. Enfin, le client peut aussi établir sa carte grise en ligne pour un forfait de 50€ (hors coût du certificat d'immatriculation).

Pour les acheteurs, la société propose un pack recherche au prix de 180€. Pour ce prix, le site s'engage a proposer un minimum de 3 véhicules correspondant aux désidératas de l'acheteur (prix, kilométrage, options) et à négocier en amont le prix s'il se trouvait anormalement élevé.

Conclusion

Vendre un véhicule d'occasion n'est peut-être pas un processus compliqué, mais il demande assurément du temps, qui plus est pour les néophytes. Si les démarches administratives se sont largement simplifiées ces dernières années, il n'en reste pas moins difficile d'évaluer le juste prix de vente. Il n'est pas rare de devoir céder son véhicule à un prix que l'acheteur estime bas, soit parce qu'il était surévalué dès le départ, soit à cause d'une faible demande.

Audi RS4 Avant

A ce titre, les sociétés spécialisées telles que jevendsmonauto.fr proposent de faciliter les différentes étapes de la vente avec une mise en avant de l'annonce et surtout un prix évalué au plus juste dès le départ pour éviter de futures déceptions.

Enfin, ce type de service peut être un filtre idéal pour s'épargner de perdre du temps avec les acheteurs fantaisistes (proposant un prix en-deça du raisonnable par exemple) ou les arnaques.

Crédits photos: Audi, Porsche, Renault

Commentaires sur l'article:

François

16 juillet 2014 à 07h02

Personnellement, je n’ai pas eu de gros souci. À travers ce site de petites annonces Auto Moto : http://www.paruvendu.fr/auto-moto/ , j’ai pu vendre ma Renault Clio à quelqu’un de la région et l’ancienne Fiat 500 de mon père à un autre acheteur. Cela dépend peut-être de la chance !

Commentaire:

Nom d'utilisateur :

Adresse mail (non visible) :

Site internet (optionnel) :

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault ?

Réseaux sociaux
Commentaires
Karim78 à propos de l'article «Dossier: fonctionnement de la climatisation»

Il y a 10 heures

Je prend note de vos précieux conseils. Cela semble logique après tout mais je vérifierai avec un 2ème mécano sait-on jamais. Merci encore Guillaume !

thierryb à propos de l'article «Autonomie et consommation des véhicules électriques»

Hier

Merci, c'est très clair

Guillaume Darding à propos de l'article «Autonomie et consommation des véhicules électriques»

Hier

Bonjour Thierry, merci beaucoup pour tes encouragements ! Concernant la vitesse de 100 km/h, il n'y a pas de raison d'être pénalisé à rouler plus vite puisque la consommation n'est pas décompté pendant cette phase. Peut-être y-t-il un risque (je pense assez peu signifiant) d'être pénalisé si on considère que la marge d'erreur des appareils de mesure est plus grande à haute vitesse. Cette phase a vitesse constante a pour but unique d'accelérer le test de toute façon. Mis à part à avoir accès au dossier d'homologation, il n'est pas possible de connaître la vitesse utilisée par le constructeur. Concernant la consommation, la tension et l'intensité de la batterie sont mesurées en continu lors des tests (soit par un appareil de mesure externe, soit directement par le système de gestion de la batterie, si le constructeur démontre qu'il est suffisamment précis). Par la suite, il suffit de relever la tension et l'intensité moyenne durant les segments dynamiques pour en déduire la consommation. Concernant la puissance de charge, elle n'est pas clairement définie à ma connaissance, mais la charge doit utiliser le chargeur embarqué du véhicule (convertissant le courant alternatif de la source en courant continu) et se faire à vitesse "normale" (logiquement avec une intensité de 16A, soit l'équivalent d'une puissance de 3,7 kW). Concernant la fin du test, il s'arrête lorsque le véhicule tombe en panne (et non aux 0% réels de la batterie, sinon, il y a de grandes chances qu'elle soit endommagée dans le processus). Les tests se font systématiquement en laboratoire : il n'y a donc pas d'incidence due aux variations des conditions météorologiques. En espérant avoir répondu à l'ensemble de tes questions !

© Guillaume Darding

Mentions légales