Opel exportera vers l'Australie en 2015

Opel exportera vers l'Australie en 2015

Guillaume Darding - 05 mai 2014

Depuis peu, le marché automobile australien est devenu moribond, à tel point que la plupart des constructeurs ont décidé de fermer leurs usines de production: Ford, Toyota et Holden (General Motors). Néanmoins, il n'est pas question de cesser les activités commerciales et dans ce cadre-là, Opel fabriquera désormais dans ses usines européennes des modèles destinés à l'Australie.

Si Opel a récemment retrouvé des couleurs en Europe avec une part de marché atteignant 6,7% en mars 2014 (un niveau comparable à celui de mi-2011), la part de marché du constructeur allemand n'a cessé de s'éroder ces 15 dernières années.

De fait, beaucoup d'usines ont fait face à une forte baisse de la production, conduisant à la fermeture de certaines d'entre elles (Anvers en 2011, Bochum en 2016). Toutefois, le constructeur s'est attaché ces derniers mois à augmenter la production au sein de ses autres sites européens.

Il y a tout d'abord une partie de la production de l'Opel Mokka qui débutera à Saragosse (Espagne) d'ici à la fin de l'année alors qu'il est exclusivement produit en Corée du Sud actuellement. Puis, Opel fabriquera à partir de 2016, toujours dans cette usine, le remplaçant du Meriva ainsi que son dérivé pour le groupe PSA. A cette même période, l'usine de Rüsselsheim fabriquera des Buick destinées à être commercialisées aux Etats-Unis.

Concernant l'Océanie (Australie et Nouvelle-Zélande), Opel a tenté en 2012 une incursion sur ce marché. L'opération s'est révélée être un échec et Opel s'est retiré du marché fin 2013. Toutefois, Opel fabriquera à partir de 2015 des véhicules en Europe à destination de l'Australie sous la marque Holden. 

Les véhicules concernés sont des véhicules de niche. Il s'agit de la Cascada, l'Astra GTC ainsi que sa déclinaison sportive OPC et enfin l'Insignia OPC.

Holden, constructeur historique en Australie, cessera de produire ses modèles sur le sol australien d'ici 2017 (l'activité de Recherche & Développement sera par ailleurs impactée). Le fabricant devrait alors importer la majorité de sa gamme de Corée du Sud.

Commentaire:

Nom d'utilisateur :

Adresse mail (non visible) :

Site internet (optionnel) :

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault ?

Réseaux sociaux
Commentaires
Guillaume Darding à propos de l'article «Dossier: utilisation du superéthanol E85»

Il y a 1 heure

Bonjour à tous, @Purmok oui, c'est possible en théorie de monter un boîtier éthanol sur un véhicule bicarburation essence/GPL. D'ailleurs, un fabricant de boîtier le fait des véhicules (quasi-)neufs : Borel. A titre personnel, je ne suis pas favorable à ce type de configuration car cela à un coût qu'il va être difficile d'amortir (le véhicule fonctionnant déjà au GPL, cela ne sera pas beaucoup plus économique de rouler avec l'E85, d'où un amortissement bien plus long que si on compare par rapport à un véhicule essence). D'autre part, si on roule régulièrement au GPL, on utilisera moins le carburant contenu dans le réservoir d'essence et, dans un cas extrême, on pourrait se retrouver en plein hiver avec de l'E85 en spécification été, ce qui peut compliquer le démarrage du véhicule dans ces conditions. @Medhi Il n'y a pas vraiment de risque de fiabilité. Le plus gros risque, c'est que, si vous avez affaire à un boîtier de mauvaise qualité, le fonctionnement avec de l'E85 pourrait ne pas être optimal (démarrages difficiles, broutages lors des accélérations). Concernant le contrôle technique, il est recommandé, lorsque la carte grise n'est pas modifiée, de passer le contrôle avec un plein d'essence. Parfois, les valeurs de sonde lambda peuvent être faussées, ce qui peut amener à un refus.

Mehdi à propos de l'article «Dossier: utilisation du superéthanol E85»

Il y a 1 heure

Bonsoir. Je m'apprête à faire l'acquisition d'un véhicule d'occasion avec un boîtier éthanol non homologué. C'est une très bonne affaire, mais quel est le risque? Je m'explique : si j'enlève l'étiquette du boîtier (qui vaut 440 euros vérifié sur internet), aucune raison d'être embêté au contrôle technique? Ou faudra-t-il que je fasse un plein de sp98 avant le passage pour le contrôle pollution. C'est un Freelander V6 2.5L. Je ne sais pas quel est le risque et si je serais embêté plus tard. Je me dis qu'au pire je pourrais payer l'installation d'un kit dans 2 ans ou l'enlever pour le prochain CT. Merci d'avance pour vos conseils.

Djabou à propos de l'article «Présentation moteur: Volkswagen 1.5l TSI»

Hier

Bonjour, Merci pour cet article très complet. Après presque 2 ans, qu'en est-il de la fiabilité de ce tsi 150 evo ? Merci

© Guillaume Darding

Mentions légales