Présentation moteur: Ford 1.5l et 1.6l Ecoboost

Présentation moteur: Ford 1.5l et 1.6l Ecoboost

Guillaume Darding - 18 juin 2015

Si le tricylindre 1.0l Ecoboost est l'objet de toutes les attentions, fort de nombreuses récompenses, la gamme Ford ne se résume pas à cette unique motorisation. L'appellation Ecoboost s'applique à un nombre significatif de moteurs du constructeur américain. Le quatre cylindres en ligne 1.6l (et son successeur le 1.5l) en représente le coeur de gamme.

Technologie Ecoboost

Avec le 4 cylindres de 2,0l et le V6 3,5l, le 1.6l est l'un des premiers moteurs à utiliser l'appellation commerciale Ecoboost, ce depuis 2010. Cette dernière désigne des moteurs essence équipés de l'injection directe, d'une suralimentation et du calage variable en continu des soupapes à l'admission et à l'échappement, et ce de manière indépendante (Ti-VCT).

A l'avenir, de nouvelles évolutions devraient enrichir les technologies regroupées sous la dénomination Ecoboost, à savoir la levée variable des soupapes et le fonctionnement à charge stratifiée. Les techniques seront introduites au fur et à mesure de l'application des nouvelles normes d'émissions, en particulier celle visant à réduire à 95 grammes de CO2 par kilomètre en 2020 les émissions des véhicules neufs.

Caractéristiques communes

Les deux moteurs sont bâtis autour d'un bloc en fonte d'aluminium de conception commune. La culasse est aussi en aluminium. Chaque cylindre est pourvu de 4 soupapes. L'injection de carburant se fait directement dans les cylindres via des injecteurs à 6 trous montés verticalement. La pression d'injection atteint 150 bars.

Ford 1.6l Ecoboost - vue en coupe

Les 2 motorisations ont un alésage de 79,0mm. Avec une course de 81,4mm, le 1.6l est un moteur longue course (la course est supérieure à l'alésage) tandis que le 1.5l voit sa course réduite à 76,4mm grâce à un vilebrequin redessinnée. Cette architecture, dite supercarrée, est plus prompte à monter dans les tours. Dans les 2 cas, le taux de compression est de 10.0:1.

La variation du calage fonctionne classiquement grâce à un mécanisme entraîné par la pompe à huile (le Toyota 1.2l turbo préfère une pompe entraînée électriquement à l'admission). La pompe à huile est à débit variable.

Evolutions du 1.5l

Le 1.5l bénéficie des innovations introduites sur le 3 cylindres 1.0l Ecoboost, à savoir le collecteur d'échappement intégré dans la culasse (la température optimale de fonctionnement est atteinte plus rapidement, tandis que le turbo réagit plus prestement aux montées en régime) et la courroie de distribution lubrifiée (réduction des frictions).

Ford 1.5l Ecoboost - Admission

De plus, le 1.5l est équipé d'une pompe à eau débrayable électroniquement pour favoriser la mise en température du moteur lors des démarrages à froid. Afin d'améliorer le rendement du turbocompresseur, l'air à l'admission est refroidi à l'aide d'un échangeur air-eau.

Performances

Le 1.6l propose des puissances s'échelonnant entre 150 chevaux et 185 chevaux. Aux Etats-Unis, la Fiesta ST voit sa puissance portée à près de 200 chevaux. La puissance maximum est atteinte au régime de 5.700 tr/min (pour les variantes de 160 chevaux et moins) ou à 6.000 tr/min (moteurs délivrant plus de 160 chevaux). Le couple atteint 240 N.m entre 1.600 tr/min et 4.000 tr/min (5.000 tr/min pour la Fiesta ST européenne). Pour la Fiesta ST commercialisée aux Etats-Unis, le couple atteint la valeur pic de 290 N.m à 3.500 tr/min. 

Ford 1.5l Ecoboost - installation Ford C-Max

La puissance du 1.5l Ecoboost s'échelonne entre 150 chevaux et 182 chevaux, des valeurs similaires au 1.6l. En revanche, le couple, toujours de 240 N.m, est disponible de 1.500 tr/min à 4.000 tr/min (150 chevaux) ou 5.000 tr/min (182 chevaux).

Puissance Couple Ford 1.5l Ecoboost 150 182

Adapté à l'E85

Le 1.6l est proposé, dans sa version la moins puissante (150 chevaux) en version Flex-fuel: le réservoir peut être aussi bien rempli d'essence SP95, de E10 (appelé plus communément SP95-E10), de SP98 ou de biocarburant E85 (contenant 85% d'éthanol). Le réservoir peut aussi contenir un mélange des nuances précitées sans que cela n'affecte le bon fonctionnement du moteur.

L'E85 est avantageux en terme de coût car l'éthanol n'est pas taxé au même titre que l'essence en France. Même si un véhicule consommant de l'E85 aura tendance à consommer sensiblement plus qu'avec du SP95, le coût au kilomètre reste assez largement en faveur de l'E85. Toutefois, il faut composer avec un réseau peu dense: à peine 10% de stations sont en mesure de proposer de l'E85 en France.

Ford 1.6l Ecoboost - échappement

Les adaptations nécessaires pour permettre d'utiliser de l'E85 sont d'ordre logiciel: le calculateur utilise la mesure de la sonde à oxygène intégrée dans la ligne d'échappement pour déterminer quel carburant se trouve dans le réservoir pour adapter ensuite l'avance à l'allumage (en modifiant le calage des soupapes).

Bien que l'éthanol soit plus corrosif que l'essence, les injecteurs, les joints et la ligne d'échappement (catalyseur 3 voies) n'ont pas fait l'objet d'adaptations particulières pour être compatible avec l'éthanol. Enfin, il n'est pas prévu de version Flex-fuel avec le 1.5l Ecoboost.

La Chine en ligne de mire

Le changement de cylindrée a été motivé par le fait que le marché chinois occupe désormais une part significative des ventes du constructeur avec une forte hausse des ventes année après année. Or, en Chine, les cylindrées de moins de 1,5l bénéficient d'un allègement de taxes (au bénéfice du constructeur et du consommateur) par rapport aux moteurs de cylindrée supérieure.

Production

Le 1.6l est produit dans l'usine anglaise de Bridgend (Pays de Galle, environ 30km à l'ouest de Cardiff). Concernant le 1.5l, la production se fait en parallèle entre l'usine de Craiova (Roumanie, 200km à l'ouest de Bucarest) et l'usine de Bridgend. L'usine de Craiova a eu la primeur de la fabrication du 1.5l. Désormais, elle ne fabrique plus ce moteur que pour les Mondeo à destination du marché européen et du marché chinois.

Le 1.6l Ecoboost et son successeur, le 1.5l, motorisent une large part de la gamme du constructeur à l'ovale bleu: de la citadine sportive Fiesta ST au grand monospace S-Max.

Ford 1.6l Ecoboost - MSA Formula

Le 1.6l Ecoboost est aussi couramment utilisé en compétition. C'est le cas en particulier de la Formule Ford en Angleterre (désormais appelée MSA Formula). Dans sa version de 160ch, il motorise une monoplace de près de 600kg.

Les 10 derniers commentaires sur le sujet (voir les 151 commentaires):

Phil

28 mars 2019 à 00h01

Bonjour MR Darding et merci pour vos explications techniques qui ne sont pas toujours présentes chez nous ...!
Je viens de faire reprogrammer mon Smax 1.5 ecoboost (de 2016) pour le faire fonctionner correctement à l’e85 (en Flexifuel exac5ement, on peut mettre SP ou e85).
Le professionnel m’a dit que je pouvais passer progressivement au 100% éthanol (25%, 50%, 75% puis 100% de mon réservoir ).
Je lui ai demandé s’il fallait faire un plein de SP de temps en temps, à part l’hiver quand il fait vraiment froid, il a l’air de dire que sinon ce n’est pas la peine. C’est un professionnel connu et reconnu, j’aurai donc tendance à lui faire totalement confiance. Qu’en pensez-vous ?
Le même moteur va sortir officiellement en juin 2019 sur le Ford Kuga (en 150 ch), est-ce donc simplement une programmation différente ? Il est vrai que cette version ne coûte que 100€ plus cher que le 1.5 non Flexifuel !
Si vous pouvez nous éclairer ...et nous rassurer !
Merci.
Guillaume Darding [administrateur]

29 mars 2019 à 16h36

Bonjour Phil et merci pour vos encouragements!

concernant le Kuga bientôt disponible en Flexifuel, il comporte 3 changements par rapport à la version classique, d'après les dires du constructeur:
- une reprogrammation du calculateur
- des sièges de soupapes modifiés
- circuit d'alimentation modifié (vraisemblablement les durites)

Je n'ai pas d'information concernant la présence (ou non) d'un filtre à particules, mais selon toute vraisemblance, il devrait y en avoir un.

Dans le cas du 1.5l Ecoboost, il ne s'agit donc pas d'une simple reprogrammation (contrairement aux versions 1.6l Ecoboost). N'ayant pas plus de détails techniques, il est difficile de statuer sur le bien-fondé de ces modifications. Je pense que le constructeur a pris beaucoup de précautions et ça ne devrait pas être un sujet d'inquiétudes pour les personnes qui, comme vous, convertissent leur 1.5l Ecoboost non-flexifuel initialement.
PAT 77

22 avril 2019 à 09h52

Dans quel pays européen peux t on se procurer un FORD C MAX 1.6 150 CV EN FLEXIFUEL d'origine?
la distribution est par chaine ou courroie ?
Guillaume Darding [administrateur]

22 avril 2019 à 21h41

Bonjour PAT 77,

la distribution du 1.6l Ecoboost se fait par courroie classique. Concernant le Ford C-Max, à ma connaissance, il n'a jamais été disponible avec le 1.6l 150 chevaux, mais en version 120 chevaux. Il n'est de toute façon plus disponible depuis plusieurs années. Dans la gamme Ford, il n'y a guère que le Kuga qui sera prochainement équipé du 1.5l Ecoboost 150 ch en version flexifuel (d'autres modèles pourraient suivre, mais aucune chance que le C-Max soit concerné, étant donné qu'il est en fin de carrière et disponible, en essence, uniquement avec le 1.0l Ecoboost)..
Tess

20 septembre 2019 à 07h40

Bonjour je possède une focus 1.5 litre ecoboost euro 6d temp, il semblerait que ce moteur est incompatible au bioéthanol notammantà cause du FAP, vous confirmez?
Guillaume Darding [administrateur]

20 septembre 2019 à 21h43

Bonjour Tess, je ne confirme pas forcément cette affirmation! Ce qui est certain, c'est que vous ne pouvez pas homologuer un véhicule en flexfuel en ajoutant un dispositif de conversion (boîtier) à cause de la présence du filtre: voir l'article sur l'E85 pour plus de détails à ce sujet https://www.guillaumedarding.fr/dossier-utilisation-du-superethanol-e85-3187198.html.

En revanche, le 1.5 Ecoboost est proposé sur le Kuga en version flexifuel, homologué en Euro 6d temp et, sauf surprise, équipé d'un filtre à particules (il est important toutefois de préciser que Ford a jugé utile de changer les joints de queue de soupapes pour cette version, les modifications restent somme toute mineures!)
Keving

28 septembre 2019 à 03h13

Bonjour je voudrai un renseignement... Je m explique, je sais que certains moteur Ford par exemple les transit ont des cylindrés égales avec les mêmes moteurs mais différence de chevaux qui ne vient seulement de la programmation du calculateur.

Personnellement j ai une Ford Focus berline de 2012 en 1.6l ecoboost 150cv et je voudrai savoir si il y a une différence moteur entre les moteurs 1.6l en 150cv, 160cv et 182cv ? ou si c est comme l exemple des transit, les mêmes moteurs mais seulement une différence de programmation moteur, et donc savoir s il y a un risque d'endommagement moteur de faire reprog de 150cv à 182cv ? Merci !
Guillaume Darding [administrateur]

28 septembre 2019 à 23h55

Bonjour Kevin,

il n'y a, à priori, pas de différence majeure entre les 3 déclinaisons moteur: certainement des différentes nuances de matériaux pour certains composants (joints de culasse, composants internes du turbo - par analogie au 1.0l Ecoboost), mais je n'ai pas connaissance des changements avec précision. L'augmentation de puissance se fait de toute façon uniquement par programmation du calculateur (en augmentant la pression turbo sur une plage plus large pour obtenir un couple maximum sur une plus large plage de régime moteur), le changement de composants se faisant pour des questions de fiabilité.
felin78

12 octobre 2019 à 18h28

Bonjour :-)
j'aurais voulu avoir une confirmation svp, je m’apprête a acheter une Volvo V40 T2 ( modèle phase 1 de janvier 2014, donc avec le moteur 1.6 120ch qui est celui apparemment celui de FORD ) effectivement sous le capot tout est identique visuellement par rapport à un C max sauf que c'est écrit volvo et non ford sur le cache moteur. il s'agirait du 1.6 ecoboost qui est le même aussi sur le T3 (150ch) et le T4 (180ch)
Si possible de me confirmer que c'est bien ce moteur 1.6 ecoboot qui équipe la volvo et si c'est possible de la reprogrammer en flex fuel tout en augmentation la puissance moteur, d’après ce que je lis la version E85 du 1.6 est identique au pièce moteur ? il faut juste faire une reprogrammation calculateur en FLEX FUEL? A savoir sur la V40 (phase 2 restyler ne possède plus de moteur ford mais des nouveaux bloc de chez Volvo) merci beaucoup d'avance !!
Guillaume Darding [administrateur]

14 octobre 2019 à 17h02

Bonjour felin78,

les Volvo V40 T2/T3/T4 de 2014 sont effectivement motorisées par des Ford 1.6l Ecoboost. A ma connaissance, ces moteurs sont identiques mécaniquement, mais la calibration moteur est un peu différente.

Effectivement, la version flexfuel proposée à l'époque par Ford n'avait pas de différence mécanique par rapport à la version essence. En théorie, il est donc relativement aisé de convertir ce moteur à l'E85.

Je me permets juste de rappeler que si la reprogrammation pour l'E85 est généralement tolérée (même s'il elle n'a pas d'existence légale - sauf parlant d'un boîtier - et ne devrait pas l'être en théorie puisqu'il s'agit d'une modification des caractéristiques du véhicule), il n'en est pas de même concernant l'augmentation de puissance !

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Peugeot 1.2l Puretech turbo»

Hier

Bonjour Damien, merci pour votre retour d'expérience et vos encouragements. En matière de consommation, elle devrait baisser progressivement jusqu'à atteindre 8 à 10.000 km. Effectivement, il serait surprenant d'arriver en dessous de 6l/100km (quoique, avec une bonne dose d'éco-conduite, il faut voir), mais 6-6,5 l/100km pour une compacte essence, c'est plutôt pas mal. Concernant le Start/Stop, la fonction est utile sur le cycle d'homologation (elle permet de gagner environ 5 grammes de CO2 / km). Dans la vie réelle, cela permet d'économiser aussi un peu d'essence (lorsque le moteur fonctionne au ralenti, il consomme entre 0,8 et 1,5 litres par heure, parfois plus dans des conditions extrêmes) et apporte un certain confort pendant l'arrêt (absence de vibrations) tout en étant parfois désagréable au redémarrage (... vibrations). Néanmoins, dans le cas d'un moteur essence, les vibrations sont parfois à peine perceptibles à bas régime.

Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Renault 1.3l TCe / Mercedes A 200»

Hier

Bonjour Laguna22, merci pour votre retour d'expérience. Dans le cas de votre précédente Laguna, la cylindrée joue en sa faveur pour proposer plus de couple et potentiellement plus de souplesse... mais je doute, en revanche, que le moteur soit aussi agréable en matière de sonorité et de vibrations.

Guillaume Darding à propos de l'article «Emissions de CO2 en 2030: quels objectifs pour les constructeurs?»

Hier

Bonjour pjmdur, vous avez certainement raison si on parle de véhicules d'entreprise où les premiers retours semblent montrer que les conducteurs de ces véhicules ne se donnent pas la peine de recharger les batteries de leur véhicule hybride rechargeable. Enfin, je pense que c'est plus compliqué que cela : il n'ont pas nécessairement les moyens de recharger sur leur lieu de travail et si c'est un véhicule qui est stationné à domicile, il faudrait un compteur séparé pour que ce ne soit pas le conducteur qui soit facturé du coût de la recharge (ou l'entreprise devrait prévoir une prime pour compenser cela). Si on parle d'un achat particulier, je pense que le moteur électrique sera bien plus utilisé, en revanche.

© Guillaume Darding

Mentions légales