Hybride ou électrique: le bon choix financier?

Hybride ou électrique: le bon choix financier?

Guillaume Darding - 19 juin 2013

Il y a quelques mois, un premier comparatif entre véhicules électriques et véhicules à moteur thermique avait montré que le véhicule électrique pouvait être considéré comme une alternative économique. Depuis, la Renault Zoé ainsi que la Renault Clio ont commencé leur carrière commerciale: l'opportunité d'actualiser les données relatives à ces véhicules.

Ce deuxième comparatif se concentre désormais sur les citadines. Si les consommations sont toujours basées sur le cycle d'homologation NEDC, les données sont désormais pondérées pour les rendre plus proches de la réalité.

C'est aussi l'occasion d'introduire la Toyota Yaris hybride: peut-elle tirer son épingle du jeu en comportant deux motorisations, l'une thermique et l'autre électrique?

Toyota Yaris hybride - vue interne

Les véhicules en lice

Six véhicules ont été évalués:

  • une citadine électrique (Renault Zoé)
  • une citadine hybride essence/électrique (Toyota Yaris)
  • une citadine essence de puissance similaire à la Zoé (Renault Clio 0.9l TCe)
  • une citadine diesel de puissance similaire à la Zoé (Renault Clio dCi 90ch)
  • une citadine essence économique (Renault Clio 1.2l): moins chère à l'achat mais plus gourmande en carburant et moins bien équipée
  • une citadine diesel économique (Renault Clio dCi 75ch)

Les coûts en jeu

Pour cette étude, il sera pris en compte le prix d'achat d'un véhicule dans la version la moins chère existante (hors remises et promotions en cours) et sans aucune option. Le bonus/malus est ensuite déduit du prix d'achat.

Dans le cas de la Renault Zoé, le prix a été artificiellement augmenté de 1.000€. Ce prix couvre l'installation de l'infrastructure de recharge domestique (Wall Box) nécessaire pour recharger à domicile son véhicule. Il est donc fait l'hypothèse qu'il s'agit d'un premier achat. En cas de renouvellement de son véhicule électrique, ce coût serait dès lors déjà amorti.

D'autre part, les calculs de coût de revient incluent le prix relatif à la location mensuelle des batteries.

Renault Zoé - vue de 3/4 avant

Le carburant retenu est l'essence SP 95 et le diesel standard. Le SP 95 - E10, bien que sensiblement moins cher, n'a pas été retenu: ce dernier ne jouit pas d'une disponibilité satisfaisante.

Le tarif de l'électricité est repris de la grille tarifaire EDF (tarif au 1er mai 2013) en prenant l'hypothèse que le véhicule électrique est rechargé en heures creuses. Le tarif essence/diesel est repris du site Carbeo (tarif au 13 juin 2013 relevé à la station du centre commercial Carré Sénart)

En matière de consommation, il a été retenu pour la Renault Zoé une autonomie moyenne de 150 kilomètres, ce qui est moins que l'autonomie officielle (210km), mais qui correspond à une consommation moyenne revendiquée par le constructeur et validée à l'occasion des essais presse.

Renault Clio - vue de 3/4 avant

Concernant les véhicules à moteur thermique, les consommations ont été établies à partir du cycle NEDC avec la pondération suivante:

  • moteurs atmosphériques (Renault Clio 1.2l, Toyota Yaris hybride): un facteur de 1,2 (soit une hausse de 20%) a été appliqué
  • moteurs turbocompressés (Renault Clio 0.9 TCe et dCi): un facteur de 1,33 a été appliqué

Ce facteur a été extrapolé à partir d'une étude réalisée par l'ICCT et a pour rôle de donner une image plus réaliste par rapport aux données de consommation fournies par les constructeurs.

Renault Zoé - vue de 3/4 arrière

Les coûts d'entretien ont été établis à partir des contrats d'entretien Renault "pack intégral" prenant en compte les révisions conformément au carnet d'entretien ainsi que le remplacement des pièces d'usure (plaquettes de freins, essuie-glaces, amortisseurs) hors pneus. En l'absence de données concernant la Toyota Yaris hybride, le tarif de la Clio essence 0.9 TCe lui a été appliqué (estimation basée sur le fait que l'entretien de Auris essence et de l'Auris hybride ont un tarif identique sur 90.000 km selon les abaques publiées par Toyota).

Ce qui n'est pas pris en compte

Le coût de l'assurance n'a pas été considéré. La logique voudrait qu'assurer un véhicule électrique soit plus économique, les simulateurs d'assurances automobiles semblent pourtant démontrer le contraire.

D'autre part, l'augmentation du prix, tant de l'essence que de l'électricité, n'est pas prise en considération sur la période évaluée: ces deux sources d'énergie devraient selon toute vraisemblance évoluer de manière similaire, à raison d'environ 5% par an. 

Toyota Yaris Hybride - vue de 3/4 avant

Aujourd'hui

En prenant en compte une durée de 8 ans (ce qui correspond à l'âge moyen du parc automobile français selon le CCFA - comité des constructeurs français d'automobile), la voiture électrique et le véhicule hybride se démarquent assez nettement par rapport à leurs homologues thermiques. Considérant un faible kilométrage annuel (10.000 km/an), les différentes technologies demandent un budget comparable.

Considérant un kilométrage annuel de 20.000 km/an, la Zoé permet une économie de plus de 500€ par an par rapport à une Clio essence ou diesel de même puissance. Malgré une consommation de diesel mesurée, les Clio dCi sont pénalisées par leur prix d'achat et leur coût d'entretien (+50% par rapport à la Zoé).

Tableau comparatif actuel essence hybride diesel électrique sur 8 ans

Concernant la Renault Zoé, son coût d'utilisation est avantageux grâce à la prime d'Etat de 7.000€, un prix réduit de l'électricité en heures creuses et ses faibles coûts d'entretien par rapport à ses concurrente du jour.

Considérant un renouvellement au bout de 4 ans (graphique ci-dessous), la Zoé reste encore l'alternative la plus économique, suivie de près par la Toyota Yaris Hybride.

Tableau comparatif actuel essence hybride diesel électrique sur 4 ans

Et dans 5 ans?

Projetons nous dans 5 ans: le diesel et l'essence seront également taxés et leur prix est aux alentours de 2€/l, le prix de l'électricité a augmenté de 5% par an, il n'y a plus de bonus/malus sur les véhicules à moteur thermique, les véhicules hybrides bénéficient encore d'une prime à l'achat de 1.000€ et les acheteurs de véhicules électriques reçoivent une prime de 3.000€ (note: les 1.000€ couvrant l'installation de la borne de recharge domestique n'ont cette fois pas été pris en considération).

Tableau comparatif futur essence hybride diesel électrique sur 8 ans

Les différentes motorisations restent comparables considérant un faible kilométrage annuel. A des kilométrages plus élevés, la Zoé se détache nettement.

Sur une durée de 4 ans (voir illustration ci-dessous), toutes les technologies finissent dans un mouchoir de poche, excepté pour des kilométrages annuels de 30.000 km.

Tableau comparatif actuel essence hybride diesel électrique sur 4 ans

Conclusion

Alors que l'image d'un véhicule urbain réservé aux petites distances (autrement dit un faible kilométrage annuel) collent fermement à la peau des véhicules électriques, la voiture électrique est aussi faite pour parcourir des kilométrages plus élevés. C'est d'ailleurs quand la Zoé roule beaucoup qu'elle devient vraiment économique.

Les motorisations à essence restent indiquées pour les conducteurs qui parcourent moins de 20.000 km par an et qui font régulièrement des escapades hors de portée des véhicules électriques. Toutefois, dès 20.000 km par an, le véhicule hybride devient plus intéressant.

Renault Clio - vue de 3/4 arrière

Si les moteurs diesels sont intéressants de par leur consommation mesurée et le prix du litre de diesel plus avantageux que l'essence, le coût global prenant en compte les entretiens montre que l'avantage financier n'est pas si évident, au contraire. Malgré tout, ces motorisations sont aujourd'hui clairement favorisées par les consommateurs (plus de 70% des ventes en 2012 selon les chiffres publiés par l'ADEME). 

Avec un litre de carburant à 2€, le véhicule électrique devient indéniablement le plus compétitif. Les moteurs thermiques seront pénalisés: si leur appétit devient de plus en plus mesuré, les technologies mises en oeuvre pour accomplir ces performances ont un coût certain (turbocompresseur, calage variable des soupapes, réduction des frictions,...), tout autant que le sont les dispositifs de dépollution pour satisfaire aux futures normes. Leur prix devrait donc naturellement augmenter.

Toyota Yaris hybride - vue de 3/4 arrière

En fin de compte, le meilleur compromis de ce comparatif se révêle être la motorisation hybride. Ce n'est peut-être pas la solution la plus économique dans l'absolu, mais son coût reste systématiquement proche de la motorisation (essence, électrique ou diesel) la plus avantageuse. Elle est à même de s'adapter à d'éventuels changements de mode de vie (déménagement, nouvel emploi,...) sans pour autant pénaliser son conducteur du point du vue budgétaire.

Commentaires sur l'article:

helene

23 juin 2014 à 22h53

Vous ne parlez pas de la location de la batterie pour la zoé
Guillaume Darding [administrateur]

24 juin 2014 à 23h26

Merci pour votre remarque. L'article n'était effectivement pas explicite à ce sujet: les calculs prennent bien en compte la location mensuelle des batteries dans le cas de la Zoé.
somny bernard

18 novembre 2014 à 17h50

Je viens d'acheter la yaris hybride j'habite à la Réunion et je suis monté à Cilaos avec 2 adultes ; cette montée est réputée pour sa raideur ; incroyable, dans les virages en épingle ,inutile de repasser par la 1ere elle grimpe ; ce n'est pas une sportive mais quelle facilité à conduire surtout en ville ; j'ai fait ma 1ere moyenne de consommation (cilaos compris 4.5 l )j'en suis tres satisfait

Commentaire:

Nom d'utilisateur :

Adresse mail (non visible) :

Site internet (optionnel) :

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault ?

Réseaux sociaux
Commentaires
Pires à propos de l'article «Présentation moteur: Audi 2.0l TFSI»

Il y a 11 heures

Bonjour, Je dois remplacer les pistons/segmentation/bielle sur mon audi Q5 TFSI 211cv de 2009. ( problème de surconsommation d'huile ). Mon véhicule étant de 2009 (66000 kms) , je n'espere pas de prise en charge d'Audi. J'ai peut être une solution en récupérant le bloc contenant les pièces défaillantes sur un moteur 211cv TFSI de 2019. Pensez- vous que le bloc de 2019 est compatible avec celui de 2009? D'avance merci pour votre aide

Fabalx à propos de l'article «Présentation moteur: Volkswagen 1.5l TSI»

Avant-hier

Bonjour, J'utilise plusieurs véhicules reprogrammés à l'ethanol, une clio et un sportvan. J'ai plus de recul avec la clio (3 ans) et considère que c'est un succes relatif : J'entends que ça fonctionne bien mais il y a un point étrange, je ne surconsomme pas mais je passe un jeu de bougies d'allumage tous les 25000KM. Est ce que le mélange est trop pauvre? Je ne pense pas vu qu'elle démarre même en hiver en e85 tant que je suis dans l'intervalle de 25000km. Si vous avez une opinion sur ce phénomène, je suis preneur de votre science. J'ai maintenant un Sportvan DACA 130CV que j'ai converti il y a de ça presque un an. Je constate toutefois un bruit métallique très discret lorsque la désactivation des cylindres opère depuis la conversion. Il est parfaitement cyclique mais je ne parviens pas à localiser s'il provient des cyclindres ou du turbo car on ne peut pas tester à l'arrêt... Est-ce que vous sauriez si le fait d'avoir modifier l'avance allumage et/ou les temps d'ouverture fermeture d'injecteurs lors de la reprogrammation ethanol peut avoir un impact néfaste sur le fonctionnement de la désactivation des cylindres? Qu'en est-il des reprogrammation incluant une montée en puissance/couple? Un passage au banc indique un passage de 130CH à 175CH identique à celle proposée pour le bloc DADA alors qu'il n'ont pas le même turbo, ni le même ratio de compression, ni les mêmes soupapes, etc... Ne sachant pas toutes ses disparités moteur avant reprogrammation, j'ai peut être fait preuve de candeur en pensant optimiser le réglage en passant au banc. Au final, je ne suis pas capable d'isoler la cause de ce changement de comportement en mode désactivation de cylindres. Est ce que ce bruit serait d'avantage imputable à un excès de gonflette ou bien les lois d'injection pour le E85??? Est-il possible pour un moteur de passer d'un cycle de Miller à un cycle Beau de Rochas par reprogrammation? Pure spéculation de néophite mais je soupsonne l'application d'une cartographie commune pour deux moteurs qui partagent finalement bien peu de chose...

pjmdur à propos de l'article «Technique : batterie Li-ion»

Avant-hier

Merci Guillaume. C'était un peu ma conclusion. Il est difficile de comprendre pourquoi sur mon véhicule, il y a une telle différence d'autonomie réelle sur ces faibles delta de température. Surtout qu'en plus il n'y en a pas trop par construction.

© Guillaume Darding

Mentions légales