Renault Scenic: la famille au second plan

Renault Scenic: la famille au second plan

Publié le 21 juillet 2017

Renault a fait des choix forts lors du renouvellement du Scenic pour que son monospace compact reste compétitif face à l'offensive des SUV. En misant principalement sur le style, exacerbé par des jantes de vingt pouces, les concepteurs du Scenic de quatrième génération ont opté pour des solutions discutables tant elles rognent des principes élémentaires propres à un véhicule familial.

Le compromis le plus flagrant sur le nouveau Scenic concerne les sièges arrière puisque ces derniers ne sont plus indépendants. Il s’agit désormais d’une classique banquette 2/3-1/3. Toutefois, cette dernière reste coulissante en deux parties. Cette caractéristique permet de conserver un minimum de modularité. Elle reste contraignante car elle empêche d’avancer, par exemple, le siège central afin de faciliter l’installation de 3 sièges enfants.

Renault Scenic - banquette arrière

D’ailleurs, c’est à ce sujet que ce situe le principal grief qui puisse être adressé à l’encontre du Scénic de quatrième génération: sur la base du manuel d’utilisation, il est tout simplement proscrit d’installer un siège enfant sur la place centrale, même un simple réhausseur.

Renault Scenic - placement des sièges enfant

En ce sens, Renault a suivi l’exemple imprimé par Opel avec le Zafira Tourer et BMW avec la Série 2 Active Tourer. La plupart des autres véhicules familiaux (BMW Série 2 Gran Tourer, Citroën C4 Picasso, Ford C-Max, Kia Carens, Peugeot 5008, Volkswagen Touran) autorisent l’utilisation d’un siège enfant en position centrale. Mieux, dans le cas du 5008 et du Touran, les deux véhicules sont pourvus de trois sièges équipés d’ancrages isofix en rang 2 (et deux ancrages Isofix supplémentaires en rang 3 pour le Touran).

De facto, une famille composée de 3 enfants de moins de 12 ans ne peut pas considérer acquérir un (Grand) Scénic : un comble pour un monospace et une vraie régression par rapport à l’ancienne génération du Scénic qui comportait des points d’ancrage Isofix sur chacun des sièges de la deuxième rangée de sièges.

Ce positionnement est très surprenant alors que, dans le cas de la Clio et de la Mégane, le placement d’un siège enfant sur la place centrale y est autorisé. Il s'agit d'ailleurs d'une règle générale: dans un véhicule comportant 5 places, la place centrale est certes dépourvue de points d’attache Isofix, mais il n'y a pas d'interdiction pure et simple de placer un réhausseur ou un siège pour enfant de bas âge dos à la route.

Renault Megane - placement des sièges enfant

Enfin, si Renault a voulu améliorer la qualité des tablettes aviation au dos des sièges avant, ces dernières, lorsqu’elles sont repliées, s’avèrent très épaisses. Hors, c’est un problème pour l’utilisation de sièges enfant dos à la route car les tablettes sont trop encombrantes et ne permettent pas l’installation correcte de ce type de siège car le siège enfant, dans le meilleur des cas, vient en contact avec le siège (configuration proscrite par les fabricants de sièges enfant).

Dans certains cas, il n'y a tout simplement pas assez de place pour installer convenablement le siège. Pour ce qui concerne le Grand Scenic, le problème ne se pose pas car l'empattement plus long dégage plus de place entre les sièges avant et la banquette arrière.

Renault Scenic - tablettes aviation

Si le Renault (Grand) Scenic a fait beaucoup d’efforts pour permettre à son monospace de rester attrayant face à la déferlante des SUV, il n’en reste pas moins que le constructeur pêche sur des aspects fondamentaux qui définissent un monospace: l’habitabilité.

Certes, une famille avec des enfants de plus de 10 ans sera certainement comblée avec le Scenic de 4ème génération, une famille avec 2 ou 3 enfants en bas âge n’aura pas d’autre choix que de considérer un véhicule concurrent ou de songer à son grand frère, l’Espace, bien plus onéreux. C’est d’autant plus dommage de la part d’un constructeur qui a été à l’origine du monospace compact en 1996.

Commentaires sur l'article:

xav3294

11 août 2017 à 17h24

je trouve le nouveau 3008 plus réussi en confort , espace ,érgonomie , le Scénic 4 n'est pas assez spacieux à l'arrière , le R9M -130 n'est pas disponible avec l'EDC et on ne sait pas si le couple est bon à bas régime avec ses 20 pouces ,par contre le tableau de bord de chez Faurecia fait cossu et épais, de plus une option 2 grands sièges à l'arrière eu été super pour les gens ayant gouté (un peu ) à la Satis , de plus le Kadjar va lui aussi souffrir face à 3008 !
niaouli

28 janvier 2018 à 22h22

Pour ce qui concerne la place centrale condamnée, je pense que ce n'est pas un positionnement de Renault, mais une obligation suite aux résultats des crash-tests Euroncap. Voir dans le lien ci-dessous page 7:
https://cdn.euroncap.com/media/25167/euroncap-2016-renault-scenic-datasheet.pdf
Guillaume Darding [administrateur]

28 janvier 2018 à 23h14

Bonjour niaouli,

merci pour votre lien. Il faut savoir que l'Euro NCAP est un organisme indépendant et de ce fait, il n'y a pas de notion d'obligation suite aux résultats fournis par l'organisme: il n'y a vraisemblablement pas de lien de cause à effet.

D'ailleurs, le rapport Euro NCAP sous-entend que l'instruction de ne pas pouvoir mettre de siège enfant adapté sur la place centrale est bien antérieure à l'évaluation Euro NCAP puisque le rapport évoque que le fait que tous les dispositifs de sécurité enfant prévus à cet effet dans le Scenic peuvent être installés et utilisés correctement, alors que le tableau juste au-dessus montre des problèmes critiques de sécurité au-niveau de la place centrale arrière.
toto1223

20 mars 2018 à 19h11

La place centrale de la megane est autorisée mais uniquement pour les groupes 0 et 1 donc quand l'enfant grandit, on se retrouve dans le même cas que le Scenic. A moins que l'age des enfants "se goupille" bien, ca ne passe pas non plus
Guillaume Darding [administrateur]

21 mars 2018 à 11h25

Bonjour toto1223,

merci de cette précision. En effet, seul les sièges appartenant aux groupes 0 et 1 (enfant jusqu'à 18 kg) sont autorisés sur la place centrale de la Mégane.

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
Guillaume Darding à propos de l'article «Dossier: les différents types de boîtes de vitesses»

Hier

Bonjour Manu, pour ce qui est des capacités de franchissement, j'ai une expérience limitée en conduite tout-terrain et il serait difficile de vous dire ce qui est le mieux entre la boîte automatique et la boîte manuelle. Mon sentiment toutefois, au regard des caractéristiques techniques, c'est que la boîte automatique me semble gloutonne (ce qui occasionne par ailleurs un malus conséquent à l'achat) et qu'elle me semble indiquée uniquement si vous ne supportez plus de jouer avec l'embrayage.

Guillaume Darding à propos de l'article «Dossier: utilisation du superéthanol E85»

Hier

Bonjour Julio, merci pour votre complément d'information!

Manu Rigault à propos de l'article «Dossier: les différents types de boîtes de vitesses»

Hier

Bonjour Guillaume, après avoir tout lu j'avoue ne rien comprendre, je suis complètement hermétique. J'aurais aimé pourtant être bon bricoleur mécanique. Trop tard j'ai 67 ans. Je voudrais acquérir le nouveaux 4x4 Suzuki Jimny soit en boite manuelle 5 rapports ou automatique 4 rapports. Je suis incapable de me décider sur ce qui est préférable pour moi. Malgré mon age j'aime toujours autant le franchissement avec de l'énergie et du couple. Lorsque j'avais 30 ans je possédais un 4x4 Toyota BJ42 chassis court, boite manuelle 4 rapports, j'en garde des souvenirs impérissables ( dans le week end 1000 kms de route aller, zones de trial tout le samedi dimanche et retour 1000 kms de route avec le même véhicule). merci si tu peux m'aider dans ma décision.

© Guillaume Darding

Mentions légales