Salon de Francfort 2013: les autres concept-cars marquants

Salon de Francfort 2013: les autres concept-cars marquants

Guillaume Darding - 15 septembre 2013

Après la présentations des concept-cars marquants des constructeurs français puis allemands, il est temps de s'intéresser aux autres constructeurs.

Lexus LF-NX

Le concept-car LF-NX préfigure un prochain monospace compact dans la gamme Lexus. Le concept adopte un style torturé: à des phares avant effilés, la marque japonaise juxtapose une calandre proéminente.

Lexus LF-NX - vue de face

Le profil semble taillé à la serpe. Les bas de caisse, massifs et élargis, ajoutent encore plus de lourdeur au concept. Malgré tout, la faible surface des vitres latérales préserve un peu de dynamisme dans le style de la Lexus.

Lexus LF-NX - vue de profil

A l'arrière, le LF-NX affiche une certaine sportivité en reprenant des élements de style de la supercar LFA. En matière de motorisation, la LF-NX adopte celle, hybride, de la Lexus ES 300h commercialisée aux Etats-Unis, à savoir un 4 cylindres de 2,5l de cylindrée couplé à un moteur électrique.

Lexus LF-NX - vue de derrière

Volvo Concept Coupé

Quelques jours avant de dévoiler officiellement son concept, Volvo a fait le buzz en publiant une photo ne montrant que la partie avant sans en dévoiler le constructeur. Pari réussi pour le constructeur suédois qui propose un coupé aux lignes harmonieuses. Le style devrait se retrouver sur les futures créations de la marque.

Volvo Concept Coupé - vue de trois-quart avant

Le Volvo Concept Coupé se veut l'héritier de l'illustre P1800. Novateur, il adopte une motorisation hybride associant un nouveau moteur thermique Drive-E de 2,0l de cylindrée et un moteur électrique, le tout pour une puissance atteignant 400 chevaux.

Volvo Concept Coupé - vue de profil

Le Concept Coupé est construit sur la nouvelle plateforme du groupe SPA (Scalable Product Architecture). Le moteur thermique est implanté en position transversale à l'avant tandis que le moteur électrique repose sur l'essieu arrière.

Volvo Concept Coupé - vue de trois-quart arrière

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
pjmdur à propos de l'article «Dossier: utilisation du superéthanol E85»

Hier

Pour faire suite à mon propos, de ce que j'ai pu lire, Toyota par exemple sur ses hybrides est compatible pour tous les carburants du E5 au E85 nativement..Ce constructeur ne chercherait pas, si avéré, à fabriquer des versions moteurs spécifiques mais pour aller sans modif dans n'importe quel pays. Les chauffeurs de taxi font 250000km sans problème avec du E85 sans manip spécifique.

nickos88 à propos de l'article «Dossier: utilisation du superéthanol E85»

Avant-hier

Bonjour, faire une reprogrammation avec cartographie pour rouler à l'E85 est il légal pour le garagiste? Rouler avec une voiture qui a subi une repro est il légal? Merci pour vos réponses.

pjmdur à propos de l'article «Dossier: utilisation du superéthanol E85»

Avant-hier

Merci Guillaume pour ces explications toujours pertinentes. Mais je me suis mal fait comprendre, mon propos était purement technique sur la gestion des moteurs vs carburants. Je m'explique. Si les moteurs récents sont déjà compatibles pour une plus large gamme de carburant dont le futur E25 qui devrait arriver tôt ou tard en Europe, cela implique pour moi qu'il y a déjà une sorte de compatibilité flexfuel, non? Ce E25 est déjà proposé dans certains pays. Sans parler d'homologation officielle pour le E85, mis à part certains éléments étudiés pour mieux supporter le E85, qu'est ce qui empêche nativement sans que ce soit mentionné dans les specs, de paramétrer le logiciel de gestion moteur pour une plage de carburants plus large que celle garantie? Cela semble déjà le cas pour le E25 qui fonctionne parfaitement, pourquoi pas aller jusqu'au E85? Une question d'optimisation pour une plage resserrée de types de carburants? Cldt

© Guillaume Darding

Mentions légales