Salon de Francfort 2013: les autres concept-cars marquants

Salon de Francfort 2013: les autres concept-cars marquants

Guillaume Darding - 15 septembre 2013

Après la présentations des concept-cars marquants des constructeurs français puis allemands, il est temps de s'intéresser aux autres constructeurs.

Lexus LF-NX

Le concept-car LF-NX préfigure un prochain monospace compact dans la gamme Lexus. Le concept adopte un style torturé: à des phares avant effilés, la marque japonaise juxtapose une calandre proéminente.

Lexus LF-NX - vue de face

Le profil semble taillé à la serpe. Les bas de caisse, massifs et élargis, ajoutent encore plus de lourdeur au concept. Malgré tout, la faible surface des vitres latérales préserve un peu de dynamisme dans le style de la Lexus.

Lexus LF-NX - vue de profil

A l'arrière, le LF-NX affiche une certaine sportivité en reprenant des élements de style de la supercar LFA. En matière de motorisation, la LF-NX adopte celle, hybride, de la Lexus ES 300h commercialisée aux Etats-Unis, à savoir un 4 cylindres de 2,5l de cylindrée couplé à un moteur électrique.

Lexus LF-NX - vue de derrière

Volvo Concept Coupé

Quelques jours avant de dévoiler officiellement son concept, Volvo a fait le buzz en publiant une photo ne montrant que la partie avant sans en dévoiler le constructeur. Pari réussi pour le constructeur suédois qui propose un coupé aux lignes harmonieuses. Le style devrait se retrouver sur les futures créations de la marque.

Volvo Concept Coupé - vue de trois-quart avant

Le Volvo Concept Coupé se veut l'héritier de l'illustre P1800. Novateur, il adopte une motorisation hybride associant un nouveau moteur thermique Drive-E de 2,0l de cylindrée et un moteur électrique, le tout pour une puissance atteignant 400 chevaux.

Volvo Concept Coupé - vue de profil

Le Concept Coupé est construit sur la nouvelle plateforme du groupe SPA (Scalable Product Architecture). Le moteur thermique est implanté en position transversale à l'avant tandis que le moteur électrique repose sur l'essieu arrière.

Volvo Concept Coupé - vue de trois-quart arrière

Commentaire:

Nom d'utilisateur:

Adresse mail (non visible):

Site internet (optionnel):

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault?

Réseaux sociaux
Commentaires
Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Peugeot 1.2l Puretech turbo»

Hier

Bonjour Damien, merci pour votre retour d'expérience et vos encouragements. En matière de consommation, elle devrait baisser progressivement jusqu'à atteindre 8 à 10.000 km. Effectivement, il serait surprenant d'arriver en dessous de 6l/100km (quoique, avec une bonne dose d'éco-conduite, il faut voir), mais 6-6,5 l/100km pour une compacte essence, c'est plutôt pas mal. Concernant le Start/Stop, la fonction est utile sur le cycle d'homologation (elle permet de gagner environ 5 grammes de CO2 / km). Dans la vie réelle, cela permet d'économiser aussi un peu d'essence (lorsque le moteur fonctionne au ralenti, il consomme entre 0,8 et 1,5 litres par heure, parfois plus dans des conditions extrêmes) et apporte un certain confort pendant l'arrêt (absence de vibrations) tout en étant parfois désagréable au redémarrage (... vibrations). Néanmoins, dans le cas d'un moteur essence, les vibrations sont parfois à peine perceptibles à bas régime.

Guillaume Darding à propos de l'article «Présentation moteur: Renault 1.3l TCe / Mercedes A 200»

Hier

Bonjour Laguna22, merci pour votre retour d'expérience. Dans le cas de votre précédente Laguna, la cylindrée joue en sa faveur pour proposer plus de couple et potentiellement plus de souplesse... mais je doute, en revanche, que le moteur soit aussi agréable en matière de sonorité et de vibrations.

Guillaume Darding à propos de l'article «Emissions de CO2 en 2030: quels objectifs pour les constructeurs?»

Hier

Bonjour pjmdur, vous avez certainement raison si on parle de véhicules d'entreprise où les premiers retours semblent montrer que les conducteurs de ces véhicules ne se donnent pas la peine de recharger les batteries de leur véhicule hybride rechargeable. Enfin, je pense que c'est plus compliqué que cela : il n'ont pas nécessairement les moyens de recharger sur leur lieu de travail et si c'est un véhicule qui est stationné à domicile, il faudrait un compteur séparé pour que ce ne soit pas le conducteur qui soit facturé du coût de la recharge (ou l'entreprise devrait prévoir une prime pour compenser cela). Si on parle d'un achat particulier, je pense que le moteur électrique sera bien plus utilisé, en revanche.

© Guillaume Darding

Mentions légales