Citroën DS3 restylée: regardez-la dans les yeux

Citroën DS3 restylée: regardez-la dans les yeux

Guillaume Darding - 04 juin 2014

Après 4 ans de carrière, Citroën procède au traditionnel restylage de mi-carrière pour sa citadine premium, la DS 3. Si la ligne a bien vieilli, la concurrence ne s'est pas endormie avec la commercialisation de l'Audi A1 et de la nouvelle génération de Mini.

Aussi, il n'est pas question de replâtrage, mais de subtiles retouches comprenant, pour la partie la plus visible, une évolution notable des phares. Le restylage comprend par ailleurs la disponibilité d'un dispositif de freinage automatique en ville, de nouvelles possibilités de personnalisation et des moteurs revus pour la norme Euro 6.

Citroën DS 3 restylée 2014 - vue de profil

Positionnement

La DS 3 s'intègre dans le segment des citadines premium, comptant, entre autres, la Mini, l'Audi A1 ou encore l'Alfa Romeo Mito. Le pari était loin d'être gagné d'avance pour la marque aux chevrons, la DS 3 venant en concurrence avec une légende intelligemment ressucitée et une marque allemande bénéficiant d'une excellente réputation en matière de qualité perçue.

Pourtant, la citadine française a su séduire les foules. En France, elle fait jeu égal avec la Mini avec plus de 20.000 ventes annuelles (sauf en 2013 où l'Anglaise est largement devancée, la clientèle attendant certainement le nouveau modèle) et devance l'A1 (14.000 ventes environ).

Citroën DS 3 restylée 2014 - trois quart avant

Au niveau européen, la DS 3 marque légèrement le pas en cumulant 65.000 ventes contre un peu moins de 100.000 pour l'Audi A1 et un peu plus de 100.000 pour la Mini.

Outre ses possibilités de personnalisation étendues, la DS 3 se distingue par sa signature lumineuse, à savoir deux rampes de LED verticales en guise de feux de jour. Pour le restylage, le constructeur joue sur le même registre.

Un nouveau regard

Audi a très tôt fait de l'éclairage un signe distinctif de ses modèles (cela a commencé avec l'emploi de LED pour l'éclairage des feux arrière de l'A6 Avant pour aboutir à l'éclairage laser de la R8), tout comme BMW avec les "Angel eyes" et l'éclairage laser disponible avec l'i8. Citroën apporte le même soin pour sa citadine premium: la DS 3 est disponible avec un éclairage à l'avant couplant LED et phares au xénon.

Citroën DS 3 restylée 2014 - bloc optique xénon LED

C'est une proposition inédite dans cette catégorie de véhicule. Chaque phare associe 3 modules LED à un module xénon. Cette technologie permet, selon le constructeur, d'obtenir un meilleur éclairage de la route tout en consommant moins d'énergie (35% en moins en feux de croisement et 75% en feux de route).

Le style n'est pas sans rappeler les blocs optiques du concept DS Wild Rubis, présenté au salon de Shanghai en 2013.

En complément de cette technologie, les clignotants sont dynamiques: ils s'éclairent de l'intérieur vers l'extérieur pour signaler un changement de direction. Ce type d'avertisseur est notamment proposé par Audi sur les A8 (Matrix LED) et R8 (clignotants arrière).

Cet éclairage vient par ailleurs combler une lacune du modèle actuel qui ne proposait rien d'autre qu'un éclairage à base d'ampoules halogènes.

Freinage automatique et caméra de recul

Citroën profite du restylage de mi-carrière pour améliorer la sécurité active de la DS 3 en proposant un dispositif de freinage automatique en ville, une première pour le groupe PSA.

Un capteur laser positionné devant le rétroviseur intérieur scrute la route et peut déclencher un freinage d'urgence lorsque la vitesse du véhicule ne dépasse pas 30 km/h (la portée du laser est trop courte pour détecter les obstacles à temps au-delà de cette vitesse).

Citroën DS 3 restylée 2014 - freinage d'urgence automatique - Active City Brake

La DS 3 peut aussi se parer d'une caméra de recul (en association au système de navigation uniquement), ce qui ne devrait pas être un luxe notamment pour les possesseurs de la DS 3 Cabrio.

Nouvelles motorisations

La citadine premium de Citroën se pare de 2 nouveaux moteurs diesel pourvus de la technologie SCR. Si ce dispositif n'est pas nécessairement indispensable pour respecter les normes Euro 6 dans cette catégorie de véhicule, il s'agit plutôt de positionner le modèle à la pointe de la technologie en matière de dépollution.

Cette même stratégie avait été appliquée avec l'introduction du filtre à particules par PSA pour la première fois en série sur la 607 2.2 HDi en 2000.

Ces deux motorisations diesel, dénommées BlueHDi, seront proposées avec une puissance de 100 ch (non proposé en France) et 120 chevaux à partir du bloc de 1,6l de cylindrée.

Les autres moteurs restent au catalogue, à savoir le 1,4l HDi de 70 chevaux en entrée de gamme et le 1,6l e-HDi de 90 chevaux (disponible en boîte manuelle ou avec la boîte robotisée à simple embrayage ETG, toutes deux à 6 rapports).

Citroën DS 3 restylée 2014 - caméra de recul

Peu de changement en essence: le 1.6l THP est conservé avec des puissances de 207 chevaux (version Racing) et 155 chevaux.

En entrée de gamme, Citroën reconduit le 3 cylindres 1,2l de 82 chevaux VTi. Ce moteur est disponible en boîte manuelle à 5 rapports (sans Start&Stop) ou associé à une boîte de vitesses robotisée à 5 rapports et à simple embrayage ETG plus le Start&Stop (il s'agit d'un démarreur renforcé et non d'un alterno-démarreur).

Si l'ETG a reçu quelques améliorations comme une fonction de rampage, elle devrait être loin de rivaliser en matière d'agrément avec les boîtes robotisées à double embrayage (Audi) et les classiques boîtes automatiques (Mini).

Le 1,6l VTi de 120 ch (parfois associé à une vétuste boîte de vitesses automatique à 4 rapports grevant les émissions de CO2 de plus de 20g sur le cycle d'homologation par rapport à la version à boîte manuelle à 5 rapports) est reconduit à l'identique.

Source: CCFA (ventes France), Leftlane (ventes Europe)

Commentaire:

Nom d'utilisateur :

Adresse mail (non visible) :

Site internet (optionnel) :

Quelle est la forme géométrique du logo utilisé par Renault ?

Réseaux sociaux
Commentaires
Karim78 à propos de l'article «Dossier: fonctionnement de la climatisation»

Il y a 10 heures

Je prend note de vos précieux conseils. Cela semble logique après tout mais je vérifierai avec un 2ème mécano sait-on jamais. Merci encore Guillaume !

thierryb à propos de l'article «Autonomie et consommation des véhicules électriques»

Hier

Merci, c'est très clair

Guillaume Darding à propos de l'article «Autonomie et consommation des véhicules électriques»

Hier

Bonjour Thierry, merci beaucoup pour tes encouragements ! Concernant la vitesse de 100 km/h, il n'y a pas de raison d'être pénalisé à rouler plus vite puisque la consommation n'est pas décompté pendant cette phase. Peut-être y-t-il un risque (je pense assez peu signifiant) d'être pénalisé si on considère que la marge d'erreur des appareils de mesure est plus grande à haute vitesse. Cette phase a vitesse constante a pour but unique d'accelérer le test de toute façon. Mis à part à avoir accès au dossier d'homologation, il n'est pas possible de connaître la vitesse utilisée par le constructeur. Concernant la consommation, la tension et l'intensité de la batterie sont mesurées en continu lors des tests (soit par un appareil de mesure externe, soit directement par le système de gestion de la batterie, si le constructeur démontre qu'il est suffisamment précis). Par la suite, il suffit de relever la tension et l'intensité moyenne durant les segments dynamiques pour en déduire la consommation. Concernant la puissance de charge, elle n'est pas clairement définie à ma connaissance, mais la charge doit utiliser le chargeur embarqué du véhicule (convertissant le courant alternatif de la source en courant continu) et se faire à vitesse "normale" (logiquement avec une intensité de 16A, soit l'équivalent d'une puissance de 3,7 kW). Concernant la fin du test, il s'arrête lorsque le véhicule tombe en panne (et non aux 0% réels de la batterie, sinon, il y a de grandes chances qu'elle soit endommagée dans le processus). Les tests se font systématiquement en laboratoire : il n'y a donc pas d'incidence due aux variations des conditions météorologiques. En espérant avoir répondu à l'ensemble de tes questions !

© Guillaume Darding

Mentions légales